En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Les bonnes résolutions du consultant indépendant en 2019

News / Conseils

Les bonnes résolutions du consultant indépendant en 2019

bonnes-resolutions-consultants-independants-2019

Les débuts d’année sont l’occasion de formuler des engagements positifs pour son activité entrepreneuriale. Ces engagements vont avoir des conséquences sur les prochains mois de l’année, à condition de les tenir. Les consultants indépendants et freelances peuvent ainsi prendre de bonnes résolutions pour réussir leur année 2019. À la fin du mois de Janvier, il n'est toujours pas trop tard !

L’importance des bonnes résolutions

En tant que freelance ou salarié porté, définir de bonnes résolutions peut se construire comme un plan stratégique. Il ne s’agit pas de prendre l’exercice à la légère, mais bien au contraire de déterminer des objectifs précis. Le fil conducteur des bonnes résolutions doit rester le fait de vivre mieux et la pérennité de l’activité.

Une bonne résolution reste une intention positive. Elle ne peut qu’améliorer le quotidien. L’organisation et l’état d’esprit sont primordiaux pour durer dans l’entrepreneuriat. Ainsi, les consultants indépendants peuvent utiliser les bonnes résolutions comme des sources de motivation pour développer leur activité.

Diversifier la clientèle de votre activité de consultant indépendant

L’année 2019 doit s’ouvrir sur l’objectif de diversifier ses rentrées d’argent potentielles. Il n’y a rien de plus insécurisant qu’une activité qui repose sur un nombre limité de clients. En effet, certains clients peuvent arrêter, du jour au lendemain, une prestation. Outre la perte financière, la perte d’un client important représente une dépendance qui entre en contradiction avec les libertés de l’entrepreneuriat.

Un consultant indépendant doit prendre des risques afin d’obtenir une nouvelle clientèle. Une prise de risque signifie de tenter de nouvelles approches commerciales. Ces tests peuvent être des échecs comme aboutir à des succès importants. Cette prise de risque peut faire partie des challenges à se fixer pour la nouvelle année. Un consultant indépendant peut ainsi se fixer un défi par mois. En fin d’année, le consultant indépendant peut faire le bilan de ses réussites et de ses échecs.

Par ailleurs, l’activité entrepreneuriale doit être repensée afin de déterminer les sources d’amélioration et d’optimisation. Certains clients peuvent nécessiter un travail trop important au regard des bénéfices comptables. L’année 2019 peut être l’occasion de sélectionner et de trier les relations commerciales que l’on souhaite.

Consacrer davantage de temps à votre famille

Les consultants indépendants mettent régulièrement en avant le sentiment de liberté qu’ils possèdent. Cette liberté doit donc aider à vivre mieux et à consacrer du temps aux personnes proches. En effet, les mères et pères de famille qui entreprennent mettent régulièrement leurs enfants au centre de leurs emplois du temps. Le portage salarial se présente comme une solution sécurisante pour le cadre familial

Il est important d’augmenter le temps pour ses proches. Durant ce moment, l’activité de consultant indépendant se met entre parenthèses. Ainsi, cela signifie de ne répondre à aucun mail, message, appel ou sollicitation. Cette coupure permet de segmenter la vie professionnelle et la vie personnelle.

Les consultants indépendants qui réussissent sont généralement ceux qui arrivent à être productifs durant leur temps de travail. Il s’agit de la meilleure (et seule) manière d’être épanoui grâce à l’entrepreneuriat.

Suivre des formations pour en apprendre toujours plus

Afin d’éviter la monotonie d’une activité répétitive, nous conseillons aux entrepreneurs de se former. Ces sessions d’apprentissage permettent de partir à la découverte d’horizons différents. Le plus difficile reste de choisir le bon formateur pour combler un besoin déterminé en amont.

Les consultants indépendants ont accès, depuis le 1er janvier 2018, au Compte Personnel de Formation (CPF). Ce compte permet de se faire financer des formations qualifiantes et professionnalisantes. Si vous êtes en portage salarial, rapprochez-vous de votre gestionnaire de compte pour obtenir quelques informations. Si vous êtes freelance, rapprochez vous de la caisse de cotisation sociale, comme le RSI, pour obtenir davantage d’informations.

Il est important de souligner qu’une entreprise doit détenir une Certification de Qualification Professionnelle pour que ses formations soient éligibles au Compte Personnel de Formation. Afin de se retrouver dans l’offre vaste en formation professionnelle, un consultant indépendant peut consulter le site Datadock. Ce site référence les organismes professionnels qui peuvent assurer une formation prise en charge par les droits au CPF.

Pour suivre au mieux cet engagement, il est important de se fixer un nombre de formations à suivre par mois ou par trimestre. Les formations validées vont ensuite apporter des compétences nouvelles qu’il faut inscrire dans son offre professionnelle.

Participez à des événements à destination des freelances et consultants

Les entrepreneurs organisent régulièrement des temps d’échange et de partage autour de leurs activités. Ces événements peuvent être utiles pour faire du « networking », c’est-à-dire élargir son réseau.

Pour tenir cette résolution, il est primordial de se fixer des objectifs clairs et facilement atteignables :

  • Un nombre de participations mensuelles à ces événements.
  • Un nombre de nouveaux contacts obtenus durant ces temps.

Il convient de noter que les sociétés de portage salarial organisent régulièrement des temps conviviaux entre entrepreneurs. La société de portage salarial Links Consultants rassemble ses consultants lors d’événements régionaux. Ces temps offrent une formation professionnelle concrète et participent à accélérer l’activité.

Suivre les tendances du marché entrepreneurial pour 2019

Si les tendances économiques restent peu positives à l’échelle mondiale et également en France, il existe des sources d’optimisme. Les entreprises, pour des raisons économiques et de visibilité, recourent davantage au portage salarial et aux freelances. Ainsi, sur le plan économique, l’année 2019 s’inscrit dans une période à fort potentiel pour l’entrepreneuriat. Les domaines du numérique, de la communication digitale et des services à forte valeur ajoutée (finances, ressources humaines, logistiques, etc.) conservent leurs atouts.

Les consultants indépendants peuvent donc organiser une veille sur les tendances de l’économie française durant 2019. Ainsi, ce travail de veille va permettre d’anticiper les besoins futurs de la clientèle et d’être prêt à y répondre.

Tenez à vos bonnes résolutions, n'abandonnez pas !

Afin d’aider le consultant indépendant dans la tenue de ses bonnes résolutions, nous conseillons d’utiliser un tableau de bord. Ainsi, avec les indicateurs déterminés, les consultants indépendants peuvent suivre l’évolution de leurs objectifs. Ce travail de reporting, adapté aux bonnes résolutions, accroît la sensation d’avancer. En effet, les entrepreneurs ne se rendent pas toujours compte de l’ensemble du travail accompli.

En définitive, une dose de risque, de formations, de networking, de temps pour soi et une visibilité sur le marché permettront d’aborder 2019 sereinement.

Notez cet article :