En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Pourquoi créer un blog quand on est indépendant

News / Conseils

Pourquoi créer un blog quand on est indépendant

 indépendant, blog, site, copywriter

La création d’un blog peut apparaître, dans de nombreuses situations, comme secondaire. À bien des égards, le blog constitue pourtant une arme commerciale redoutable pour un entrepreneur indépendant. Néanmoins, il convient de prendre en compte une multiplicité d’exigences (copywriting, référencement et arborescence du site). Éléments d’explications dans cet article.

L’intérêt d’un blog pour un professionnel indépendant

Un indépendant peut avoir plusieurs avantages à créer et à animer un blog dans le cadre de son activité professionnelle. La gestion d’un site est loin d’être une simple mission chronophage.
Ainsi, l’ouverture d’un blog comporte 3 avantages fondamentaux que nous allons voir en détail.

La création d’une vitrine

Le premier élément justifiant l’ouverture d’un blog représente une évidence marketing : la présentation de sa marque. Il s’agit donc de concevoir une vitrine attractive de son activité. Un blog permet de mettre des mots sur son métier, son parcours, ses valeurs et ses références. Il constitue alors une sorte de book permettant de faciliter la prospection commerciale.

La démonstration de son savoir-faire

Dans le cas d’une activité indépendante dans les métiers SI , le blog peut être l’occasion de démontrer ses capacités. Les ingénieurs web peuvent alors démontrer l’étendue de leurs compétences en les appliquant à leur blog. Cette stratégie s’applique également aux indépendants graphistes.

Le partage de son expertise professionnelle

Enfin le blog est un atout essentiel pour démontrer son expertise. En effet, la publication d’articles spécialisés à destination du public reste une stratégie appréciée. De plus en plus de professionnels attirent les internautes avec du contenu expert accessible gratuitement. Cela permet de bâtir une relation de confiance avec ses prospects et de déclencher plus facilement l’acte d’achat.
Il convient aussi de souligner qu’un entrepreneur indépendant doit déterminer la taille de ses contenus. En fonction de son secteur d’activité et de son lectorat, des contenus courts ou longs peuvent être privilégiés. Dans les deux cas de figure, la maîtrise du copywriting reste essentielle.

L’activité et les missions d’un copywriter

Le copywriting, ou rédaction web, est une activité qui consiste à rechercher des sujets et à concevoir des contenus sur Internet. Il s’agit d’un métier émergent dans la mesure où la production de contenus web augmente considérablement depuis quelques années.
Le copywriting nécessite plusieurs exigences fondamentales :

  • L’étude des volumes de recherches en fonction de différents mots-clés.
  • La recherche de sujets susceptibles d’intéresser un lectorat large et/ou “qualifié”.
  • L’identification des mots-clés qui caractérisent au mieux le contenu de l’article.
  • L’élaboration d’un titre d’article percutant.
  • La conception du plan et de la structure de l’article.
  • L’insertion des éléments SEO favorables au positionnement SERP.

Il convient de garder à l’esprit que cette forme de rédaction a un but commercial. L’entrepreneur indépendant qui ouvre un blog doit donc “vendre” un produit ou un service. Ces contenus doivent trouver un bon équilibre et être, tout à la fois, experts et attractifs.
Cette activité de copywriter se réalise soit en interne soit par le biais d’un prestataire spécialisé. Le professionnel indépendant doit alors faire son choix en fonction de ses disponibilités, de ses capacités rédactionnelles et de son budget disponible.
Dans certaines situations, le métier de copywriter peut évoluer vers la rédaction des publications sur les réseaux sociaux, la création de scripts pour les vidéos ou la conception de newsletter. Le professionnel copywriter devient alors un chargé de projets marketing.
La réalisation des missions de copywriting aide le professionnel indépendant à acquérir des compétences en marketing. Ce savoir-faire peut, par la suite, être réutilisé pour augmenter son réseau ou participer à des événements professionnels.

Les bases du référencement d’un site à connaître

Le référencement web correspond à la visibilité d’un site sur les moteurs de recherche. On évoque régulièrement le terme de Search Engine Marketing (SEM). Ce concept se décline en deux volets :

  • Le référencement naturel SEO. L’amélioration de la position sur les moteurs de recherche se travaille en structurant son site selon des règles précises. Ainsi, le choix des mots-clés, la taille des phrases/paragraphes, l’usage de la forme active, le maillage sémantique et les backlinks deviennent des critères déterminants. Pour approfondir la réflexion, nous vous conseillons la lecture de notre article sur le référencement .
  • Le référencement payant SEA. Il s’agit, ici, d’un achat d’espaces publicitaires sur les moteurs de recherche. Avec un budget déterminé, le professionnel indépendant peut gagner facilement en visibilité. Il convient de souligner que le référencement payant n’a aucune incidence sur le référencement naturel.

L’objectif d’un professionnel indépendant est donc d’obtenir le meilleur classement SERP sur les moteurs de recherche. En effet, un mauvais positionnement pénalise la visibilité d’un blog.

Penser au Buyer Journey

Le Buyer Journey correspond à l’ensemble du parcours que doit suivre un visiteur. Cette notion permet, notamment, de récupérer des contacts mails et de disposer d’une base de prospects.
Ainsi, un site doit disposer d’une arborescence nette et compréhensible. Les visiteurs d’un site doivent pouvoir accéder facilement aux pages-clés :

  • Les landing page . Elles permettent de proposer un e-book, un tutoriel ou une formation gratuite en échange d’un contact mail.
  • Le formulaire de contact. Il offre la possibilité, pour les prospects, de demander des devis sur une ou plusieurs prestations.
  • Les boutons d’inscription à la newsletter et aux réseaux sociaux. Les visiteurs deviennent alors des “leads” (suiveurs). Il convient également de se mettre en conformité avec le RGPD .

Enfin, le blog doit être en “responsive”, c’est-à-dire accessible sur mobile et tablette. En effet, de plus en plus d’internautes consultent les pages web depuis ces moyens-là.
La réflexion autour du parcours d’achat est essentielle pour convertir de simples visiteurs en prospects puis en clients. Pour en connaître davantage, nous vous conseillons la lecture de notre article sur le marketing d’influence .

Notez cet article :

Les actualités :