En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Freelance IT : les enjeux d’un secteur émergent

News / Actu Links

Freelance IT : les enjeux d’un secteur émergent

Freelance-IT-secteur-émergent

Les entreprises font de plus en plus appel aux freelances IT, quel que soit leur statut. Avec plus de 111 000 entreprises et près de 700 000 salariés, le secteur des Technologies de l’Information et des Communication (TIC) apparaît comme prometteur . Cette demande croissante s’explique autant par l’évolution du marché professionnel que par les gains permis par les nouvelles technologies. Cet article est fait pour vous si vous souhaitez devenir freelance dans le secteur IT.

Les contours du secteur des Technologies de l’Information et de la Communication

Le secteur IT recouvre l’ensemble des nouvelles technologies de l’information et des communications. Il s’agit d’un domaine professionnel qui s’est développé avec l’apparition d’Internet, des objets connectés, de l’Intelligence Artificielle et du digital.
Le sigle IT signifie « Information Technology » et désigne l’ensemble des professionnels et acteurs de ce secteur. Ce secteur rejoint, dans le monde industriel, le nouveau concept d’Industrie 4.0. (également connu sous le terme d’Industrie du Futur) . L’arrivée de ces technologies de l’information et de la communication a pu également se traduire par la création du label French Tech . Le terme d’information reste au cœur de ce secteur professionnel puisqu’il s’agit d’utiliser le plein potentiel des données reçues et traitées.
Les entreprises, quelles que soient leurs tailles, ont intégré les nouvelles technologies en leur sein. On ne compte plus beaucoup d’entreprises sans une connexion Internet, un site pour être visible ou un espace numérique interne. Les technologies IT représentent donc un vrai secteur d’activité puisque 17 % des entreprises françaises emploient des experts dans ce domaine en 2018 .

Le succès des freelances IT

Malgré une explosion du nombre de freelance en France , il reste assez compliqué d’en dégager un profil-type. En effet, certains professionnels vont devenir freelances car l’entrepreneuriat devient une porte d’entrée au monde du travail. Néanmoins, leur manque d’expérience peut alors les pénaliser aux yeux des clients.
Le secteur IT est l’un des rares domaines à offrir des missions de freelances à de jeunes professionnels. En effet, les évolutions technologiques nécessitent de s’entourer de personnes qui baignent dans le numérique et le digital. Ainsi, dans un contexte de besoins croissants, les freelances IT peuvent obtenir, assez régulièrement, des missions et des contrats importants.
Ainsi, les formations supérieures et les études d’ingénieurs permettent d’accéder rapidement à un marché dynamique en matière d’offres de missions. Ce contexte explique le choix de certains jeunes diplômés de se lancer dans l’entrepreneuriat et de devenir freelance IT.
Avec un marché de l’informatique et des technologies estimé à plus de 60 milliards d’€ en 2016, les freelances IT peuvent se faire rapidement une place de choix . Néanmoins, les chiffres de l’INSEE font également état d’une prédominance des grands groupes spécialisés dans l’informatique qui captent des parts de marché non négligeables (de l’ordre de 38 % ).
En résumé, dans un secteur porteur, devenir freelance IT de haute qualité ouvre de belles perspectives. Il n’est pas nécessaire, contrairement à d’autres domaines, de posséder une expertise de plusieurs dizaines d’années. La notion d’expertise concerne, dans ce cas de figure, la capacité à utiliser les outils et logiciels technologiques.

Les rôles d’un freelance IT

Les attributions d’un freelance IT se regroupent dans plusieurs familles de missions et mobilisent des compétences d’ingénierie informatique. Un freelance IT peut réaliser des travaux technologiques assez classiques :

  • La mise en place d’un progiciel comme les ERP (Enterprise Ressource Planning) ou les PGI (Progiciel de Gestion Intégrée). Cette mission comprend également la maintenance des solutions développées.
  • L’étude de l’ergonomie d’un espace numérique de travail en milieu professionnel. Cet espace peut être interne (Intranet) ou externe à l’entreprise (Extranet).
  • L’installation de solutions de communication téléphonique et numérique. Cela peut se traduire par la mise en place d’équipements permettant la visioconférence nécessitant une connexion Internet continue.

Ces travaux peuvent être complétés par des missions faisant appel à une expertise plus élevée :

  • L’installation de processus d’automatisation et de traitement instantané de millions de données (data) en un temps réduit. Cela peut se traduire par la création de workflows (flux de travaux) pour penser numériquement différentes étapes de travail.
  • La mise en œuvre de la transition numérique du patrimoine documentaire (documents sociaux, fiscaux et commerciaux) d’une entreprise. Cela peut s’opérer à travers une GED (Gestion Électronique des Documents).
  • La conception d’applications et de logiciels dédiés à un besoin en particulier. Dans le cas des logiciels en SaaS (Software As A Service), les clients bénéficient d’une architecture commune qui peut être personnalisée avec différentes options.

Un freelance IT dispose d’un rôle essentiel puisqu’il a souvent accès à des données et documents sensibles lors de ses missions. La discrétion est une qualité essentielle dans ce travail. Par ailleurs, un freelance IT doit régulièrement vulgariser son savoir et ses avancées afin de permettre aux clients de comprendre son travail.

Devenir freelance IT

Un professionnel qui souhaite travailler dans le secteur IT peut choisir plusieurs statuts :

  • La micro-entreprise. Il est important de souligner que le freelance doit alors s’occuper de l’ensemble des tâches administratives et comptables.
  • L’entreprise unipersonnelle. La complexité administrative et fiscale est encore plus importante en créant une société.
  • Le portage salarial. Nous détaillons plus bas les spécificités de cette forme de travail.

Le portage salarial est particulièrement adapté aux missions IT puisqu’elle offre, pour les clients, une alternative solide entre le choix d’un freelance IT indépendant et le recrutement d’un salarié. Certaines entreprises peuvent également être réticentes à recruter un salarié en CDI sur des missions IT. En effet, les besoins sont souvent délimités dans le temps et portent sur des projets spécifiques.
Par ailleurs, certains clients n’apprécient pas d’ouvrir leurs données professionnelles sensibles à un freelance IT. Le risque est alors double : le freelance IT peut « perdre » les données ou ne pas finir sa prestation.
Avec le « garant » de la société de portage, les clients ont accès à davantage de sécurité sur la conduite et la finalisation de la prestation. Par ailleurs, devenir freelance IT en portage salarial permet de recevoir une rémunération sans attendre la fin de la mission. 

Notez cet article :

Les actualités :