En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Salariés : cumulez deux activités grâce au portage salarial

News / Conseils

Salariés : cumulez deux activités grâce au portage salarial

salariés-cumul-activité-portage-salarial-pluriactif

Le cumul d’activités, appelé également pluriactivité, est une solution pour de nombreux salariés. La pluriactivité s’explique par plusieurs raisons comme la liberté de l’entrepreneuriat, le besoin économique ou la recherche de nouveaux challenges. Le portage salarial apparaît comme une option qui répond à tous les besoins des salariés pluriactifs. Notre article fait le point sur les éléments à connaître sur le cumul d’activités.

Les raisons qui expliquent le cumul du salariat avec l’entrepreneuriat

Le cumul entre un emploi salarié et une activité indépendante attire une part importante de professionnels. Les chiffres de l’INSEE font état de plus de 2,3 millions de travailleurs cumulant plusieurs activités. Cela représente plus de 8 % des emplois salariés totaux. Les professionnels qui cumulent plusieurs activités apparaissent, dans les statistiques, sous le terme de « pluriactifs ». Les raisons qui expliquent le choix de la pluriactivité sont multiples. Parmi celles-ci, on retrouve :

  • Le souhait, pour certains salariés, de vivre une activité enrichissante et enthousiasmante. L’entrepreneuriat permet davantage de marges de manœuvre que certains emplois dépendants d’une hiérarchie qui a son propre agenda et objectifs.
  • Le besoin d’augmenter ses revenus en réalisant des heures supplémentaires à travers l’entrepreneuriat. Dans ce cas de figure également, le salarié préfère gérer lui-même le surcroît d’activité plutôt que de demander des heures supplémentaires à son employeur.
  • L’envie, pour certains salariés, d’explorer d’autres horizons professionnels. L’entrepreneuriat permet d’être confronté à de nouveaux projets professionnels. La variété des prestations possibles peut être une source d’épanouissement profonde.
  • La nécessité de tester une activité entrepreneuriale avant de se lancer définitivement. Les premiers mois d’une entreprise dégagent, dans certains cas, un chiffre d’affaires insuffisant. Le cumul salariat-entrepreneuriat permet d’apporter davantage de sérénité.

    Le portage salarial : une solution pour cumuler plusieurs activités ?

    Le portage salarial est un contrat conclu entre un salarié porté et une société de portage agrémenté. Cette forme de contrat permet à un salarié d’entreprendre, de démarcher librement sa clientèle tout en bénéficiant du statut de salarié et de ses avantages. Le portage salarial répond à l’ensemble des besoins et des raisons qui expliquent la pluriactivité. En effet, plusieurs avantages essentiels réussissent à convaincre 60 000 salariés en France et 7 millions en Europe :

    Par ses nombreuses qualités, le portage salarial est une solution sérieuse pour les salariés pluriactifs. Les risques sont moins élevés et les potentialités plus importantes. L’encadrement des salariés portés fait partie des missions obligatoires des sociétés de portage.

    La réglementation portant sur le cumul d’activités

    La loi encadre la pluriactivité et le cumul d’une activité entrepreneuriale avec un emploi salarié. La première difficulté provient des organismes sociaux.

    En effet, un indépendant cotise pour des organismes dédiés aux indépendants quand le salarié est rattaché au Régime Général d’Assurance Maladie. Cela suppose souvent des cotisations et des démarches supplémentaires à effectuer aux différents organismes. La suppression programmée du RSI (Régime Social des Indépendants) devrait progressivement gommer les différences de cotisations.

    La seconde difficulté concerne la gestion des relations avec l’employeur et son activité. Ainsi, la pluriactivité ne doit pas générer concurrence et problèmes de loyauté envers l’employeur. En règle générale, le contrat de travail fixe les limites du salarié dans ce domaine. Il convient de noter qu’un fonctionnaire ne peut pas exercer une activité entrepreneuriale.

    La troisième difficulté à prendre en compte se situe au niveau de l’imposition des revenus. Les indépendants peuvent choisir différentes modalités d’imposition et transmettre les éléments à l’administration fiscale. Il convient toutefois de noter que la mise en place du prélèvement à la source doit permettre de faciliter le traitement des revenus issus de l’entrepreneuriat et du salariat.

    Dans le cas du portage salarial, le cumul entre l’activité indépendante et l’emploi salarié n’a pas d’application puisque un salarié porté ne relève pas du statut d’indépendant. Le salarié porté pluriactif doit seulement veiller à ne pas dépasser les limites de temps de travail maximales. Cette durée est fixée à 44 heures par semaine, dans la situation d’une activité supplémentaire régulière.

    Les choix à effectuer pour le salarié pluriactif

    Un salarié qui souhaite cumuler plusieurs activités professionnelles doit se poser plusieurs questions. Si les démarches juridiques de création d’entreprise et les enjeux comptables posent problèmes, le choix du portage salarial peut apparaître comme le plus judicieux. Le salarié pluriactif doit ensuite organiser sa prospection commerciale et établir son plan marketing. Certaines sociétés de portage, comme Links Consultants, disposent de partenariats anciens avec des clients. Cela permet d’assurer un nombre conséquent de missions aux consultants portés. La prospection commerciale devient alors plus simple et facile.

    Par ailleurs, l’employeur peut donner son accord pour l’exercice d’une activité entrepreneuriale pour le salarié. Cet accord facilite la situation et limite les risques. Dans le cas contraire, le portage salarial peut être une solution sécurisante et rapide à mettre en place.

    Notez cet article :

    Les actualités :