En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Réussir en tant que consultant indépendant : les 7 commandements

News / Conseils

Réussir en tant que consultant indépendant : les 7 commandements

Reussir-consultant-independant-portage

Si votre projet est de lancer une activité de conseil, vous aurez à suivre quelques recommandations ciblées afin de mettre toutes les chances de votre côté. Links Consultants vous présente les 7 commandements pour réussir en tant que consultant indépendant en portage salarial ! 

1. Le package de son offre

Au début de votre projet, votre envie est d’offrir une gamme vaste pour interpeller et obtenir l'attention d'un maximum de clients potentiels. 

L’important pour un consultant est sa capacité d’adaptation pour chaque situation, et l’essentiel est de savoir packager ses compétences et expertise. Vous proposez des offres révélant une méthode, des outils, un prix, un nom et une durée. Ce pack est bien entendu à concocter en fonction du client et de sa demande.

2. Une valeur ajoutée à mettre en avant

La plupart du temps, si vous interrogez un consultant débutant, il abordera les questions relatives à ses interventions chez le client, ses anciennes expériences professionnelles ou ses compétences.

Or, la matrice d’une offre de conseil concerne en réalité la valeur ajoutée, autrement dit les bénéfices directs pour le client, ce que vous lui apportez. Ainsi, ce plus correspond à l’accès à un autre réseau, un gain de temps, un climat social adapté, la communication pour les messages importants, un gain d’argent, des idées originales et innovantes…

Donc, lors de la formalisation de votre offre de départ, l’important est de réussir à indiquer nettement les plus que vous donnerez à vos clients potentiels, et ainsi la différence avec les consultants concurrents.

3. Un travail en réseau 

Lors d’une mission auprès d’un client, vous pouvez être à même de repérer certains besoins, que vous ne pouvez réaliser. Au lieu de proposer une réponse approximative, vous avez le choix de faire appel à un autre consultant parmi vos connaissances, un professionnel maîtrisant cette problématique en particulier. 

C’est la raison pour laquelle il est inutile de craindre la concurrence. De ce fait, vous pourrez vous octroyer du temps dans votre agenda pour rencontrer des consultants disposant d’expertises dites complémentaires. 

4. Une communication adéquate

Le réseau représente une arme prépondérante pour se développer. Néanmoins, dans le but de renforcer l’impact de votre activité, le but est d’entretenir une image très professionnelle, et ceci grâce à des outils de communication adaptés. Comme n’importe qu’elle entreprise, il est capital de disposer d’un nom, charte graphique, logo, carte de visite et également des profils parfaits sur réseaux sociaux. 

Ces éléments constituent votre image de marque, ils sont incontournables lors des premiers mois de votre activité. Un site web est à envisager et, dans la même lignée, une plaquette commerciale et une newsletter.

D’autres moyens de communication à privilégier sont les salons, conférences, tables rondes et diverses publications, outils de promotion intéressants.

5. Patience et ténacité

Il est essentiel de souligner que lancer son activité comme consultant indépendant demande du temps. 

Ainsi, la plupart du temps, une période de 24 à 36 mois est nécessaire pour révéler un rythme stable que ce soit au niveau productif et commercial. Avant, patience et persévérance sont vivement recommandées, vous continuerez vos démarches de développement, avec parfois des moments de doutes, quand le travail est en baisse.

Les obstacles techniques sont mois importants que pour d’autres lancements d’activité, recherche d’un local, maîtrise d’une technologie, levée de fonds, … S’installer comme consultant indépendant constitue un challenge requérant une implication très grande et une réelle motivation.

6. Cerner les besoins des clients

Il est ainsi majeur de comprendre la demande de vos clients afin de répondre à leurs exigences, et par conséquent, établir une relation de confiance.

Il faudra alors renseigner de manière transparente votre client sur l’avancée du projet, cette manière de procéder permet de construire une relation de confiance.

7. La gestion des risques

Tout projet possède sa part de nouveauté, et des situations ou évènements peuvent constituer parfois des obstacles au bon déroulement de la mission. Ces faits peuvent aussi engendrer, au contraire de réelles opportunités.

Dans votre activité de consultant, l’important est aussi d’anticiper et de mesurer les risques, et agir ensuite de manière proactive. De cette façon, le niveau de stress est réduit et vous décèlerez plus facilement des opportunités de mission à saisir.

Notez cet article :

Les actualités :