En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Pour se développer en portage salarial, un business plan est indispensable !

News / Actu Links

Pour se développer en portage salarial, un business plan est indispensable !

Lorsque vous développez votre activité de conseil, de formation ou de management de transition en portage salarial, il est indispensable d'avoir construit votre business plan afin de vous assurer de la viabilité de votre projet et de sa rentabilité.



Pourquoi un business plan en portage salarial ?

Le portage salarial est une modalité pour développer votre activité. Il permet de simplifier la gestion de votre activité, de votre trésorerie par le biais des avances et d'éliminer les risques de contrôles fiscaux. Le portage salarial est le meilleur moyen d'économiser les frais d'expertise comptable, bancaires, d'avocat et d'assurances professionnels.

Le portage salarial vous garantit l'amélioration de votre chiffre d'affaires de 10 à 20%. Il vous apporte le supplément de confiance accordé par le client à une structure solide et organisée. Cet avantage n'exclue cependant pas la dimension entrepreneuriale de votre activité. Il vous revient d'assurer les 80% du travail qui mènera à la réussite.

Parce qu'il crée de la richesse pour vos clients, votre travail nécessite des ressources (temps, gestion administrative, etc..). Vous devez pouvoir investir en toute sérénité, dans la mesure oÌ_ le retour sur investissement n'est pas immédiat.

Le chemin est long jusqu'à la réussite. Anticiper vos ressources est indispensable pour le développement de votre activité, vous affranchissant de toute inquiétude financière. Cause principale de l'échec entrepreneurial, elle est génératrice de pression et peut vous détourner de vos objectifs, par exemple lorsque vous avez charge de famille.

Le portage salarial vous permet de bénéficier de l'assurance chômage. Même significative, cette assurance ne peut se substituer à un véritable revenu d'activité. En effet, cette assurance ne vous permettra pas de cotiser, par exemple pour la retraite.

En résumé, même une activité intellectuelle nécessite d'établir un business plan.

Ceux qui réussissent et optimisent au mieux leur gestion ont en premier lieu défini leurs objectifs chiffrés. Ils connaissent leurs réserves, leurs marges de manÒuvre et savent définir leur capacité d'investissement dans le projet qu'ils développent. Ils ont la certitude que les réserves financières allouées à leur entreprise ne seront pas captées par les besoins quotidiens.

Construire son business plan, oui mais comment ?

En premier lieu, pour construire votre business plan, vous devez rassembler quelques données de bases:

  • Quel montant souhaitez- vous gagner tous les mois en net, qui serait synonyme de réussite pour vous ?
  • Quel est le revenu minimum nécessaire pour faire face à vos besoins?

Ces données vous permettront d'identifier vos besoins, et d'évaluer les ressources que votre activité doit générer.

En parallèle, vous aurez défini votre offre d'expertise, identifié vos cibles et effectué une étude de marché du métier choisi (par exemple le conseil ou le management de transition). En croisant vos souhaits de rémunération avec les volumes de ventes à réaliser pour atteindre vos objectifs, votre prix jour et le vérifier. Se confronter à la réalité chiffrée permet de mesurer les enjeux de votre entreprise.

A titre d'exemple, si vous souhaitez gagner 5 000€ net mensuel, vous devrez facturer 10000€ HT tous les mois correspondant à 20 journées vendues à 500€ HT/jour, ou 10 journées vendues à 1000€ HT/ jour.

Et votre rémunération en portage ?

Je m'adresse notamment à ceux qui ont toujours été salariés.

Ne pensez pas que votre chiffre d'affaires cible correspond à votre salaire brut de référence: c'est une fausse croyance qui vous coutera cher!

Pensez à rajouter à votre brut, les charges patronales et les taxes afférentes à votre rémunération et à votre activité.Notez que le rapport entre facturation HT et salaire net est de l'ordre de 2 pour 1.

Dans une activité autonome, le temps facturé est bien souvent le temps de présence. N'oubliez pas de couvrir votre temps de préparation, d'analyse, de rédaction des livrables, de déplacement, etc, qui mis bout à bout représentent finalement un temps important que le client refuse parfois de se faire facturer. Voilà pourquoi il est important d'intégrer dans votre facturation ce temps de prospection et de développement de votre activité, qui représentent en moyenne un tiers de votre temps.

Finalement si vous comptez les jours ouvrés, il vous reste environ 12 à 16 jours facturables sur des missions vendues. Il est impératif d'en tenir compte dans l'élaboration de votre prix jour.

Un bon consultant, pour avoir un niveau d'activité satisfaisant, doit avoir entre deux et quatre clients réguliers. Cela lui permet d'assurer son objectif de nombre de jours facturés, et donc de chiffre d'affaires. En cas de retournement d'un ou deux clients, il pourra grâce à sa prospection régulière identifier rapidement de nouvelles opportunités de mission.

Par ailleurs, pensez également à couvrir les frais associés à vos missions. Bien souvent, le client accepte de se faire facturer les frais directs (déplacements sur site par exemple) mais vous devez anticiper une capacité d'investissement minimum pour, par exemple, changer votre ordinateur le cas échéant.

Pensez également à disposer d'une réserve financière pour être en capacité de refuser des missions qui ne correspondent pas à votre positionnement en matière de prix jour ou tout simplement de livrables. Accepter des åÇpetitesåÈ missions à petit prix, c'est finalement risquer d'être déclassé, et d'avoir du mal à franchir la barre d'un prix jour correct car chaque mission réalisée vous sert d'appui comme référence pour en obtenir de nouvelles‰Û_

Pour conclure...

L'entrepreneur en portage salarial se doit d'une part d'intégrer dans son tarif journalier une multitude d'éléments åÇtransparentsåÈ pour son client et de l'autre, de constituer des réserves qui lui permettront à la fois d'investir en temps ou matériel et de refuser les mauvaises missions.

Notez cet article :

Les actualités :