En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Mastercard prépare un moyen de paiement biométrique

News / Actu Links

Mastercard prépare un moyen de paiement biométrique

Mastercard vient d’annoncer un projet permettant aux retailers d’offrir des solutions de paiement biométrique à leurs clients. Ces derniers pourront ainsi régler leurs achats en positionnant leur visage devant une caméra du commerçant par exemple. La firme basée aux États-Unis révèle qu’elle coopère avec des partenaires pour assurer la protection des informations des clients.

Mastercard a lancé l’expérimentation du programme « Biometric Checkout ». Une technologie grâce à laquelle les acheteurs pourront réaliser des paiements avec des solutions biométriques. Elle leur permettra de valider une transaction simplement en effectuant un signe de la main ou en souriant.

Dans le cadre de ce test, l’entreprise américaine pourrait recruter des consultants informatiques pour l’accompagner. Pour saisir plus aisément les opportunités qui se présenteraient, ces travailleurs peuvent recourir au Portage salarial. Le réseau de partenaires de la société spécialisée dans cette forme d’emploi facilitera leur recherche d’offres. D’autant qu’avec ce dispositif, le professionnel bénéficiera des avantages d’un employé ordinaire (Sécurité sociale, assurance chômage, congés payés, etc.).

Un test est prévu sur le Vieux Continent dans les prochains mois

L’essai du programme d’authentification biométrique est mené actuellement dans cinq grandes surfaces brésiliennes, à São Paulo. D’autres observations pilotes devraient être conduites plus tard cette année au Moyen-Orient, en Asie et en Europe. Mastercard a précisé que le marché outre-Atlantique est également inclus dans son projet à court terme. Des discussions avec des coopérateurs potentiels ont déjà été organisées, a signalé l’émetteur de cartes de crédit.

L’ambition à long terme de la firme de Purchase consiste à rendre la technologie interopérable à travers le monde entier. L’utilisateur doit seulement enregistrer ses données d’identification, explique le président de l’activité cyber au sein de l’entreprise, Ajay Bhalla. Une fois cette étape franchie, il disposera de la capacité de les utiliser où qu’il soit.

Juniper Research prédit que d’ici trois ans, 1,4 milliard d’individus devraient recourir à la reconnaissance faciale pour valider une transaction. Il y a deux ans, ce nombre se situait encore à la moitié (671 millions d’individus).

Mastercard garantit la sécurité des données collectées

Depuis longtemps, les défenseurs de la vie privée se montrent réservés envers les sociétés manipulant les renseignements biométriques des acheteurs. Cette prudence s’avère d’autant plus grande lorsqu’on parle de reconnaissance faciale. Ces défenseurs s’inquiètent surtout de voir la vie privée menacée par la récolte d’informations biométriques comme :

       Les empreintes digitales ;

       La structure du visage.

La cause étant que ces données sont identifiables, uniques et ne peuvent être altérées. Face à cette préoccupation, Mastercard tient à rassurer ses clients et prospects. L’enseigne déclare que l’ensemble des informations que les consommateurs fournissent à son système est soumis à un cryptage. L’objectif étant d’assurer leur confidentialité totale. Quand une personne s’inscrit, une succession aléatoire de caractères alphanumériques remplace :

       Son empreinte digitale ;

       Son visage.

Ce jeton est par la suite joint à la carte bancaire de l’individu. Mastercard affirme avoir élaboré un corpus de normes de conformité destiné :

       Aux fournisseurs de technologie ;

       Aux commerçants ;

       Aux établissements bancaires.

Cet outil assurera que les informations personnelles des clients se servant de la fonctionnalité sont convenablement sécurisées. La multinationale collabore avec de nombreuses autres firmes comme PopID, Payface, NEC, Fujitsu, etc., pour déployer le service.

 

Notez cet article :

Les actualités :

On vous rappelle en moins de 2h

Un conseiller en portage salarial près de chez vous va vous contacter en moins de 2h.