En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Le portage salarial : une alternative sérieuse à la micro-entreprise

News / Conseils

Le portage salarial : une alternative sérieuse à la micro-entreprise

Links-consultants-portage-salarial-micro-entreprise-micro-entrepreneur

Vous créez votre activité en tant qu’indépendant, et se pose la question du statut. À ce jour, deux statuts s’offrent à vous : le portage salarial et micro-entrepreneur (anciennement auto-entrepreneur). Lequel choisir ? Si le statut de micro-entrepreneur est souvent privilégié, celui du portage salarial tend à se développer depuis ces dernières années et devient une alternative sérieuse.

Portage salarial et micro-entreprise : leurs différences

La première différence est que le porté bénéficie d’un statut de salarié. Par conséquent, aucun statut juridique n’est à créer. Dès son inscription auprès de la société de portage salarial et après l’obtention de sa première mission, il peut travailler. La couverture sociale du micro-entrepreneur est allégée, contrairement au porté qui profite des mêmes avantages que le salarié.

Les formalités administratives sont plus conséquentes pour le micro-entrepreneur alors que la société de portage s’occupe de la gestion. Concernant la facturation, le micro-entrepreneur n’applique pas la TVA à l’inverse du porté. Cependant, celui-ci peut récupérer la TVA sur ses frais et investissements en faisant établir la facture au nom de la société de portage. De même, ses frais de fonctionnements peuvent être déduits. De plus, le chiffre d’affaire du porté n’est pas plafonné.

Quant au micro-entrepreneur, il a plus d’indépendance. Ses revenus sont généralement plus importants car il ne doit pas s’acquitter, notamment, des frais de gestion versés à la société de portage. La première année, ses charges sociales et fiscales sont en principe inférieures à celles du porté. À noter que le micro-entrepreneur engage souvent un comptable pour sa gestion, des frais supplémentaires.

Le portage salarial a désormais sa propre convention collective 

Preuve que le portage salarial devient une alternative sérieuse et garantie lors d’une création d’activité, avec la mise en place de sa convention collective en 2017.

Le portage salarial a vu le jour dans les années 90, avec Links Consultants comme pionnier, pour permettre aux cadres d’effectuer des missions en parallèle de leur recherche d’emploi. En 2008, le Code du travail le reconnait juridiquement et l’ordonnance du 2 avril 2015 lui offre un meilleur encadrement. S’en sont suivies des négociations pour la création d’une convention collective dédiée à ce statut. Le but de cette convention est de promouvoir le portage salarial qui tient un rôle prépondérant dans le développement de l'entreprenariat.

La convention collective a été signée le 22 mars 2017 et pris effet le 1 er juillet 2017. Elle s’étend aux non-cadres et a pour but d’apporter aux indépendants toute la protection du salarié, concernant toutes les différentes étapes d’un contrat mais également de la formation. L’idée est de permettre également aux portés de se constituer une réserve lors des périodes d’inactivité. D’autres dispositions sont à prévoir pour 2018.

Le portage salarial plus encadré que la micro-entreprise ?

Actuellement, on compte près de 70 000 salariés portés en France et l’objectif pour 2025 est d’atteindre le nombre de 600 000. 

Pourquoi choisit-on le portage salarial ? Car ce statut est souvent préféré par des salariés qui commencent une activité indépendante comme consultant ou prestataire de service. Le portage salarial leur permet de conserver la même couverture sociale et de retrouver plus facilement leur situation antérieure en cas d’échec. C’est également une façon de se concentrer uniquement sur son activité et de se délester de la partie administrative. Être porté, c’est aussi profiter d’un réseau professionnel, bénéficier d’un suivi et disposer plus facilement de formation.

De même, le portage peut être une transition avant de créer sa micro-entreprise, d’ailleurs certaines sociétés de portage salarial l’ont bien compris en créant des filiales dédiées au portage de micro-entrepreneurs : le portage administratif. Il s’agit entre autres de les accompagner dans leur démarche.


Le portage salarial vous intéresse ? Contactez-nous !

Notez cet article :

Les actualités :