En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Le marché du HDD continue de s’effondrer

News / Actu Links

Le marché du HDD continue de s’effondrer

La part de marché des disques électroniques dans le domaine des supports physiques de stockage augmente incessamment. Cette hausse survient alors que les disques durs accusent un affaissement graduel de leurs ventes. En témoignent les chiffres que Storage Newsletter a récemment publiés. Cette descente touche surtout Toshiba, d’après le rapport du site.

La présente année signera sûrement le prologue de la fin, voire l’écroulement pur et simple, pour les disques durs (HDD). Storage Newsletter a dressé un bilan des ventes de ce matériel informatique sur le premier semestre 2022. Son rapport estime qu’en moyenne, le nombre d’exemplaires écoulés sur cette période a baissé de 35 % comparativement à 2021. Les disques électroniques (SSD) tendent de plus en plus à remplacer ces équipements.

Pour les freelances en Portage salarial, cette chute pourrait influencer leur choix lors d’un futur achat de support de stockage. À noter que ces travailleurs indépendants bénéficient de l’avantage de pouvoir décider quel outil utiliser dans l’exercice de leur activité.

Les trois géants du secteur voient leurs ventes s’amoindrir

Dans les détails, seulement 45 millions de HDD ont trouvé acquéreur sur les six premiers mois de l’année. Ce volume se situe largement en dessous des 162 millions d’exemplaires distribués en janvier-juin 2010. Année au cours de laquelle un record de ventes, de 651 millions d’unités avait été établi.

Cet effondrement a été observé chez les trois leaders du marché : Western Digital, Toshiba, et Seagate. La réduction la plus conséquente a cependant été enregistrée par le constructeur japonais. En l’espace d’un an, le fabricant a subi une décrue de 38,5 % à 42,8 %. L’enseigne de Cupertino a quant à elle, connu une baisse comprise entre 26,9 % et 29,7 %. Celle de San José a, pour sa part, souffert d’un enlisement de 31,4 % à 34,6 %.

Cet amoindrissement des achats de HDD menace aujourd’hui toutes les branches du marché. Il résulte en effet en grande partie de la faible demande de la division « mobile ». Les modèles de 2,5 pouces s’écoulent de plus en plus difficilement.

L’avantage concurrentiel des HDD diminue au profit de celui des SSD

La transition semble également déjà enclenchée, en particulier chez Microsoft. La firme américaine souhaite que d’ici 2023, Windows, son système d’exploitation, soit installé uniquement sur SSD.

Encore en 2017 ou en 2018, l’on avait tendance à modérer l’ascension des SSD. Beaucoup soulignaient le disque dur, avec son coût au gigaoctet, le dépassait largement du point de vue de la capacité. Cette avance sur ce plan subsiste jusqu’à maintenant. Mais ce seul avantage est devenu insuffisant. Surtout dans un contexte où les SSD dits bon marché parviennent désormais à des capacités intéressantes. Ces dernières permettent dorénavant de recourir à tranquillement à ces modèles pour pratiquement tous les cas d’utilisation.

La majorité reconnaît aussi à l’heure actuelle que les SSD affichent bien plus de fiabilité que les disques durs. Ils font plus rarement l’objet de panne, précise-t-on. De plus, ces types de supports sont devenus relativement abordables pour tout un chacun.

Notez cet article :

Les actualités :

On vous rappelle en moins de 2h

Un conseiller en portage salarial près de chez vous va vous contacter en moins de 2h.