En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Le développement du temps Partagé au sein du Groupe Links

News / Actu Links

Le développement du temps Partagé au sein du Groupe Links

Expert du portage salarial depuis 1998, le groupe Links a également développé d'autres solutions d'emploi pour répondre aux besoins de ses clients, afin de garantir un cadre juridique sécurisé. Le temps partagé est une des solutions les plus intéressantes.

Le principe du temps partagé existe depuis le 19ème siècle, mais l'émergence du concept, sa définition précise, sont montés en puissance à partir des années 80, avec la création des groupements d'employeurs par la loi de juillet 1985, pour aboutir par la loi du 4 août 2005 à la création des ETTP, les entreprises de travail à temps partagé.

Développés dans un cadre associatif, l'aventure des groupements d'employeurs est passionnante : ils permettaient d'apporter une réponse complémentaire aux sociétés coopératives (SCOP), en actant de la mutualisation possible au sein d'une structure associative d'un emploi entre plusieurs entreprises présentes sur un même bassin d'emploi. Le cadre juridique était alors inspiré du modèle du travail temporaire, avec le principe de la mise à disposition du personnel. De grands espoirs ont été alors fondés sur cette forme originale de travail, qui favorise par principe le contrat à durée indéterminé (CDI), apportant stabilité au salarié, et flexibilité aux entreprises utilisatrices.

Pour Links, l'application du temps partagé correspondait parfaitement à la demande de certains experts et entreprises, ces dernière ayant fréquemment besoin de déléguer des fonctions à des personnes sans avoir la nécessité de les embaucher à temps plein. Ces personnes, par exemple Responsable RH dans une PME, souhaitaient intervenir en parallèle dans d'autres sociétés pour occuper les mêmes fonctions, et compléter ainsi leur temps de travail. La complexité du droit du travail les empêchait souvent de prendre d'autres fonctions. Le temps partagé était donc la bonne réponse juridique, mais le format associatif du groupement d'employeur ne permettait d'apporter la même flexibilité que ce que nous pouvions faire grâce aux différentes modalités de gestion salariale que nous pratiquions, et notamment le portage salarial. En effet, l'adhésion obligatoire de l'entreprise utilisatrice au groupement d'employeur nous semblait être excessive par rapport l'enjeu du besoin réellement exprimé par nos clients.

La création des entreprises de travail à temps partagé a donc levée cette difficulté et a permis de mettre en Òuvre chez Links une proposition à forte valeur ajoutée à destination des entreprises.

Notre société de temps partagé, Intuitu Temps Partagé, a été mis en activité début 2007, avec l'intégration de premiers effectifs travaillant pour le compte d'entreprises étrangères ou de grands groupes français.

Aujourd'hui, la plupart des situations que nous accompagnons correspondent à des profils de dirigeants, responsables d'activités ou de fonction (RH, Finance, managers de transitions), devant intervenir de manière autonome chez nos clients, avec toutes les facilités juridiques qu'offre le principe de mise à disposition : intégration dans une hiérarchie, droit de signature, possibilité de management direct. Leurs interventions en mode projet ont souvent une durée limitée mais le statut de temps partagé leur permet de multiplier les missions chez des clients différents.

Nous accompagnons également des équipes entières sur certains projets, par exemple des équipes d'ingénieurs ou de techniciens au sein de bureaux d'études, des équipes de R&D, ou encore des acteurs plus opérationnels tels que des stylistes sur des projets saisonniers. Ces personnes sont alors intégrées chez le client, à temps partiel ou complet, pour la durée du projet.

Si jusqu'à ce jour la solution juridique du temps partagé est restée confidentielle en France, la notoriété de cette forme originale de travail est forte. C'est un outil intelligent pour deux raisons principales :

  • Il permet l'apport des compétences de haut niveau aux entreprises qui ne pourraient y avoir accès avec d'autres solutions.
  • Il répond au fameux défi de la åÇflexi-sécurité åÈ : sécurité pour le salarié, flexibilité pour l'entreprise.
  • Il accompagne de manière idéale le souhait d'autonomie des personnes dans leur travail, souhait croissant correspondant aux évolutions du marché de l'emploi des 10 ou 15 prochaines années.

A mon sens, c'est avec le portage salarial une solution d'avenir pour répondre aux difficultés du marché de l'emploi en France et elle se doit d'être développée.

François Catta - Février 2015

Notez cet article :

Les actualités :