En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Le Comptoir de Mathilde se développe rapidement avec les statistiques de la géolocalisation

News / Actu Links

Le Comptoir de Mathilde se développe rapidement avec les statistiques de la géolocalisation

L’entreprise MyTraffic a mis à disposition du Comptoir de Mathilde une solution pour comprendre le trafic des piétons dans ses zones cibles. Cette action permettra de mieux organiser en conséquence son réseau de franchises. Les résultats issus de cette technologie sont encourageants. La chocolaterie est passée d’une vingtaine de nouveaux magasins ouverts à près de 30 chaque année.

Le défi pour MyTraffic se pose à tous les détenteurs de boutiques physiques. À l’instar des données récoltées pour les e-marchands via les web Analytics. Pourquoi ne pas leur proposer un outil adapté à leur structure ? Dans le but de relever ce défi, l’entreprise en Septembre 2021, a levé des capitaux à hauteur de 10 millions d’euros.

Pour les spécialistes IT, le Portage salarial informatique est une opportunité pour se mettre à leur propre compte. Par ailleurs, ils bénéficieront de la couverture d’un salarié et n’auront pas à effectuer les démarches relatives à la constitution de société. C’est l’entreprise de portage qui s’occupe de toutes les formalités.

 

MyTraffic au service des entreprises avec une analyse du trafic des riverains

La start-up MyTraffic a fait de l’étude et la validation des flux des piétons en divers endroits physiques sa spécialité. Grâce à plusieurs applications de géolocalisation, elle récolte des informations anonymisées pour en ressortir des statistiques.

MyTraffic collabore présentement avec l’Agence National de Cohésion des Territoires pour laquelle la start-up doit analyser des données de fréquentation. Ce sont au total :

  • 170 marques et représentants de l’immobilier ;
  •  80 villes ;
  •  222 centres villes.

Depuis l’année dernière, le groupe confirme avoir multiplié par deux les chiffres d’affaires générés. Et ce, tout en souhaitant rester sur cette même dynamique de croissance pour l’année 2022. Son objectif aussi pour cette même année est d’embaucher près de 100 profils IT, entre autres :

  • Des spécialistes du commerce ;
  • Des commerciaux ;
  • Des développeurs ;
  • Des data scientists ;
  • Etc.

Les consultants IT et indépendants informatiques pourront naturellement postuler pour mettre leurs compétences au service de MyTraffic. Le portage salarial est un dispositif qui leur permettra de bénéficier des avantages d’un employé en gardant leur autonomie professionnelle.

Adopter une stratégie professionnelle différente

Le Comptoir de Mathilde est une entreprise exerçant dans la chocolaterie du commerce de détails. L’enseigne est franchisée et dispose :

  • D’un chiffre d’affaires estimé à 35 millions d’euros ;
  • De 133 points relais.

Les outils technologiques proposés par MyTraffic aideront à mieux interconnecter les différentes boutiques de la marque. Et surtout éviter une concurrence déloyale entre elles.

Le second responsable général du Comptoir de Mathilde, Philippe Kratz affirme que :

MyTraffic permet d'avoir une analyse théorique des flux, des comportements d'achat et des typologies de clients, qui nous donne une vraie lisibilité sur une implantation. Bien sûr, il faut croiser ces données avec une visite sur place.

Puis, il apporte une précision supplémentaire :

  • Mais au lieu de faire deux ou trois déplacements par ville, je n'en fais plus qu'un, et je parviens à écrémer beaucoup de dossiers. Je sais en quelques minutes si je m'intéresse à un dossier ou non.
  • Lorsqu’un franchisé associe ces données techniques à son plan d’affaires, il a une idée objective du potentiel de l’affaire. Avec ces ressources, il abordera autrement une négociation d’un contrat de bail ou d’un fonds de commerce à reprendre par exemple.

Une stratégie qui permet de gagner du temps

En 2030, le Comptoir de Mathilde envisage d’ouvrir près de 250 boutiques. Tous les chiffres sur lesquels l’enseigne base sa stratégie sont relatifs au flux des passants par :

  • Heure ;
  • Jour ;
  • Semaine ;
  • An.

Elle arrive ainsi à répertorier les zones d’affluence en prenant en compte les facteurs externes (restaurant, lieu d’attraction, jour de commerce…). D’autres paramètres non moins importants sont considérés, comme :

  • Le type de clientèle (femme, homme, âge…) ;
  • La catégorie sociale (revenu moyen…) ;
  • Le type de quartier (résidentiel, HLM, pavillonnaire…).

Toutes ces données aident à mieux préparer les campagnes marketing avant l’ouverture de la boutique. L’entreprise envisage un budget annuel compris entre 15 000 et 25 000 euros pour ces analyses préparatoires. Philippe Kratz pense que cette stratégie est moins onéreuse qu’embaucher un développeur qui fera plusieurs visites de terrain.

Tenir la concurrence avec les sites marchands

Avec la période de la Covid-19, MyTraffic a vu les commandes pour ses solution développées augmentées. Les restrictions causées par le contexte sanitaire ont modifié le comportement des usagers. D’autres espaces commerciaux ont retrouvé leur clientèle, tandis que d’autres peinent encore à réaliser le chiffre d’affaires minimum. Quelques outils anciennement utilisés pour effectuer des analyses géomarketing ne sont plus entièrement aux normes, selon Philippe Kratz.

Hakim Saadaoui, le fondateur et CEO de MyTraffic, a fait une analyse intéressante. Un écart flagrant existe entre les Big data récoltées sur Internet quotidiennement et les quelques données recueillies par les magasins physiques. Ce sont très souvent des détecteurs qui sont installés aux entrées des espaces commerciaux. Les data sont les solutions que la majorité des acteurs du commerce réclament. Ces ressources analytiques leur permettront de concurrencer les commerçants en ligne.

Le Comptoir de Mathilde a pu faire des choix décisifs en se servant de la solution en Big data de Mytraffic. Dans un beau cadre à Paris, Bercy Village, les données ont prouvé que la fréquentation était trop dépendante du cinéma. L’entreprise a ainsi décidé de ne pas s’installer.

Mytraffic entend proposer ses services dans plusieurs pays européens entre autres la Belgique, l’Allemagne et améliorer le paramétrage de ses outils.

 

Notez cet article :

Les actualités :

On vous rappelle en moins de 2h

Un conseiller en portage salarial près de chez vous va vous contacter en moins de 2h.