En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Le commerce de détail se trouve actuellement dans une phase de transformation

News / Actu Links

Le commerce de détail se trouve actuellement dans une phase de transformation

Dans le secteur du retail, quelques tendances sont à prendre en compte pour 2022. Au cours de cette année, les commerçants de détail devront notamment accorder une attention aux ventes en ligne. Un modèle qui a augmenté fortement en 2021. En outre, ils devront également observer l’évolution du marché de la seconde main.

Aujourd’hui, le « Fabriqué en France » attire un nombre toujours croissant de consommateurs. Plus de six sur dix d’entre eux confient avoir acheté davantage de produits tricolores depuis l’apparition du Covid-19. En parallèle, Cross-Border Commerce Europe note que le marché de l’occasion s’intensifie. D’ici 2027, il devrait doubler, selon les projections de la plateforme. D’ailleurs, son poids devrait déjà s’élever à 34 milliards d’euros dans trois ans.

Ces deux tendances sont à suivre pour les consultants achats en freelance. Des professionnels qui peuvent s’orienter vers le portage salarial, notamment pour bénéficier de plus de sécurité. Pour estimer sa rémunération dans ce dispositif, l’on peut effectuer une simulation portage salarial.

L’e-commerce est devenu indispensable

Dans le même temps, les enjeux écologiques tiennent actuellement une place clé dans les chaînes logistiques. La question du « dernier kilomètre » constitue une phase déterminante de la logistique de l’e-commerce. Elle affecte tant la satisfaction du consommateur que les émissions de gaz à effet de serre (GES). Sans parler du coût total de la livraison. Pour rappel, ce concept renvoie à la phase ultime du processus d’acheminement des produits. Et ce vers le point de livraison final défini par le consommateur.

Autre contexte à considérer, deux notions s’avèrent inévitables en 2022 en matière de commerce de détail :

·        L’omnicanalité ;

·        L’achat ou la vente en ligne.

Des modèles d’échange commercial qui, pour fournir une expérience client fluide, demande des organisations personnalisées et des instruments numériques. Ce qui est valable pour les magasins physiques, mais aussi les sites web marchands.

Les magasins traditionnels demeurent importants sur le marché

Dans ce contexte, les ventes sur Internet ont significativement gonflé en 2021. Durant la période des fêtes de l’année dernière, elles ont franchi le cap des 1 000 milliards de dollars. Établi à l’échelle mondiale, ce chiffre doit être noté par les consultants achats, en portage salarial ou non.

L’explication de ce phénomène réside au niveau des stocks de Noël. Comparé à l’année précédente, ils ont baissé de 2 % sur le plan planétaire. Pour cause, des problèmes de circuit de ravitaillement. Cette situation a poussé les consommateurs à prévoir leurs achats et miser ainsi sur la sécurité. De ce fait, trois transactions mondiales sur dix ont été conclues sur les trois premières semaines de novembre.

En dépit de l’essor du commerce électronique, les boutiques occupent toujours une place décisive dans le parcours client. Les magasins physiques ont en effet influencé 60 % des transactions sur le web, de leur génération à leur aboutissement. Par ailleurs, 1/4 des achats ne seront plus réalisés sur Internet, directement en boutique ou par l’intermédiaire d’applications, d’ici 2023.

Notez cet article :

Les actualités :

On vous rappelle en moins de 2h

Un conseiller en portage salarial près de chez vous va vous contacter en moins de 2h.