En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Indépendants : quels enjeux pour la consommation responsable ?

News / Actu Links

Indépendants : quels enjeux pour la consommation responsable ?

Le développement durable se diffuse dans toute la société et impacte l’activité des entreprises. Ainsi, les enjeux en lien avec la consommation responsable font surface et sont, dès lors, à intégrer. Vous êtes un professionnel indépendant et souhaitez tout connaître de la consommation responsable ? Notre article fait le point, pour vous, sur les éléments à intégrer.

Les enjeux de la consommation responsable pour les entreprises

Le changement d’approche

Les entreprises réorganisent, de plus en plus, leurs méthodes et leur approche de l’activité. Ainsi, elles abandonnent l’économie linéaire en faveur d’une économie circulaire vertueuse. En effet, l’économie linéaire est basée sur l’extraction, la consommation et la destruction des ressources. Cette approche constitue une menace pour l’environnement tout en étant coûteuse pour les entreprises.

L’économie circulaire mise davantage sur la durabilité pour minimiser le gaspillage. Dès la première phase de production, l’impact environnemental est aussitôt pris en compte. Les matières recyclables sont massivement utilisées pour mieux optimiser les ressources. La consommation responsable s’inscrit donc pleinement dans l’économie circulaire.

L’évaluation de l’activité

Aujourd’hui, les entreprises prennent en considération d’autres critères que le seul critère financier. La logique de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) incite à évaluer son activité avec des critères extra-financiers. Ces nouveaux critères, appliquant les principes du développement durable, peuvent se retrouver dans les bilans moraux et financiers des organisations.

L’affichage et les labels

Ainsi, l'affichage environnemental va permettre de donner une indication sur le caractère responsable d’un produit. Cet affichage facilite le choix des clients en valorisant les produits durables.

L’affichage environnemental se présente sous la forme d’une notation de A à E. Elle est calculée sur l’ensemble du cycle de vie du produit afin de comparer les produits entre eux. L’affichage environnemental a plusieurs vertus, comme :

  • proposer un repère simple pour les consommateurs ;
  • encourager les fabricants et distributeurs à valoriser leurs efforts environnementaux.

Le label permet aussi aux entreprises de montrer leur engagement et leurs actions. Le label est un signe de qualité à disposition des consommateurs. En matière de consommation responsable, il informe le client sur le respect de certains critères environnementaux dans différents domaines comme :

  • le choix des matières premières ;
  • l’énergie consommée ;
  • la quantité de CO2 (ou équivalent gaz à effet de serre) émis.

Les labels permettent aujourd’hui de mieux se positionner face à la concurrence et de toucher les consommateurs sensibles à ces critères. C’est pourquoi le label intègre de plus en plus les stratégies commerciales et de communication des entreprises.

La consommation responsable en chiffres

De récents sondages viennent confirmer une dynamique en faveur de la consommation responsable. Ainsi, de plus en plus de Français et d’entrepreneurs se disent prêts à consommer de manière plus saine, naturelle et durable.

Il faut dire que les tendances ont de quoi rendre optimiste en matière de consommation responsable. Sur le plan de l’alimentation, les productions en agriculture biologique continuent de gagner du terrain, avec 70 % des Français ayant une consommation régulière de produits biologiques. L’entreprise est également un lieu où se construit une consommation durable puisque le bio s’invite aujourd’hui dans près de 75 % des restaurants collectifs.

Les indicateurs sont également en hausse dans le domaine du commerce équitable et de l’énergie propre (par le solaire, l’hydraulique et l’éolien). Même constat dans le secteur des transports ou le covoiturage connaît une ascension fulgurante avec plus de 40 millions d’inscrits. En 2021, la voiture électrique est aussi rentrée dans les mœurs en affichant plus de 160 000 immatriculations parmi les Français.

Côté entreprise, 80 % de celles interrogées disent avancer significativement sur les sujets environnementaux. Les entreprises travaillent aussi davantage sur la confection de produits essentiels en misant sur l’aspect durabilité. Les entreprises tentent également de s’accorder sur le besoin de transparence des consommateurs en France (évalué à 74%).

Cette notion de transparence concerne différents aspects comme :

  • La composition. Les consommateurs souhaitent un maximum de composés sains et non transformés.
  • La provenance. La consommation responsable s’accompagne, bien souvent, d’une consommation plus locale.
  • Les conditions de fabrication des produits. Le respect des salariés et des parties prenantes fait aussi partie des critères de choix d’une consommation responsable.

Les opportunités de missions pour les indépendants

L’enjeu pour les indépendants d’aujourd’hui est donc assez net. Il s’agit de proposer un accompagnement, des conseils et des compétences pour permettre de réduire l’impact environnemental de chaque étape de la production.

On l’aura compris, les enjeux environnementaux ont largement investi le domaine de la production. Conscient de cette réalité, les indépendants développent de nouvelles compétences pour répondre aux nouveaux besoins des entreprises.

Notons que le métier de consultant en consommation responsable est aujourd’hui une profession fortement sollicitée par les entreprises. De nouvelles missions émergent et viennent intégrer les nouvelles technologies. Ainsi, de plus en plus d’entreprises vont recruter des consultants Green IT. Leurs objectifs sont multiples et recoupent les champs d’activité suivants :

  • l’utilisation de ressources informatiques légères et sécurisées ;
  • la conception de solutions pour réduire la consommation énergétique d’une entité ;
  • l’élaboration de logiciel et application éco responsable (plateforme de covoiturage, etc.) ;
  • la remise en état et la prolongation du matériel informatique ;
  • la confection de tableaux d’indicateur pour suivre les objectifs fixés.

La question des achats d’une entreprise peut aussi être au cœur d’une mission confiée à un consultant Green IT. Il va avoir alors la charge de repenser la gestion des fournitures, des équipements et du petit matériel. Il doit, ainsi, évaluer l’impact environnemental de chaque fournisseur et des produits qui y sont associés.

Certaines autres missions consistent aussi à accompagner les entreprises dans leur transformation environnementale et sociale, notamment dans le secteur de l’agriculture (gestion et coordination des programmes de durabilité, amélioration de la vie des agriculteurs, etc.).

Entreprendre avec le portage salarial

Les métiers du développement durable et de la consommation responsable vous intéressent, mais vous ne savez pas comment débuter ? Le portage salarial permet aux indépendants d’entreprendre avec de vrais filets de sécurité.

Le portage salarial vous intéresse ? Contactez la société de portage Links Consultants pour en savoir plus.

Notez cet article :

Les actualités :

On vous rappelle en moins de 2h

Un conseiller en portage salarial près de chez vous va vous contacter en moins de 2h.