En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Indépendants : comment développer une offre de formation ?

News / Actu Links

Indépendants : comment développer une offre de formation ?

Les particuliers comme les entreprises clientes ont de plus en plus besoin d’accompagnement professionnel. Dans ce contexte, les formations se multiplient et proposent, pour certaines, des contenus qui font recette. Vous êtes un consultant indépendant et souhaitez développer votre propre offre de formation ? Notre article vous détaille l’ensemble des points à prendre en considération.

Les enjeux de la création d’une formation

La création d’une offre de formation n’est pas une mission à prendre à la légère. Les futures personnes formées peuvent être exigeantes quant aux contenus et aux attendus. Il est donc nécessaire de bien appréhender les enjeux de la création d’une offre de formation.

Le marché

Il est, évidemment, possible de proposer une offre de formation sur des sujets particulièrement variés. Toutefois, il est nécessaire d’avoir la même approche que pour le lancement d’un nouveau produit. Ainsi, un professionnel qui souhaite développer une offre de formation doit, avant toute chose, sonder son marché.

Ce premier point suppose alors de se questionner sur les besoins réels de sa cible de prospects. Il est alors nécessaire de définir les modules de formations qui pourraient potentiellement intéresser et se vendre.

Le métier de formateur

Il convient de souligner que former n’est pas une mission accessible à tous les profils professionnels. Devenir formateur nécessite d’acquérir un certain nombre d’outils quant à la posture professionnelle et à la capacité de transmettre des informations, des connaissances et des compétences.

Il peut donc être particulièrement pertinent de s’exercer en assurant des cours dans des écoles professionnelles. En assurant des séances d’enseignement en face-à-face, un professionnel va apprendre la maîtrise de certaines techniques. Ce dernier va aussi pouvoir s’exercer à l’oral dont l’importance ne fait que croître.

La question du contenu de l’offre de formation

Ce second point concerne la construction de la formation en tant que telle. Il est important d’intégrer un certain nombre d’éléments propres à la création d’une offre de formation.

Le parcours de transmission des connaissances

Ce parcours est très important dans la mesure où il rassure les potentiels formés sur les capacités du formateur. Il est alors nécessaire d’expliciter les points suivants :

  • L’objectif principal de chaque session de formation ;
  • Les connaissances/compétences à maîtriser à l’issue de la session ;
  • Le déroulé de chaque session avec, si possible, les outils/logiciels qui vont être mobilisés.

 

La pratique et la métacognition

Durant les séances de formation, un formateur professionnel doit porter une attention particulière à la pratique ou la mise en situation réelle. Dans ce contexte, le formateur doit réfléchir à sa méthode d’apprentissage.

Il peut, ainsi, opter pour une forme de guidage des personnes formées en expliquant, pas à pas, les modalités de réalisation d’un exercice. La formation par déduction permet, quant à elle, de pousser les personnes formées à se questionner et à interroger le formateur sur la base de situations concrètes. L’enseignement par induction vient faciliter l’assimilation de notions précises permettant d’appréhender une situation globale.

Il va s’agir, bien souvent, d’utiliser les principes de la métacognition pour que les personnes formées s'interrogent sur le sens de ce qu’elles font. L’objectif n’est plus seulement de résoudre un problème mais d’être en mesure de mobiliser des outils pour acquérir une forme d’agilité.

L’évaluation et la certification

La clôture de la formation n’est surtout pas à négliger. En effet, les personnes formées aiment être évaluées afin de situer leur niveau et leur degré d’assimilation du contenu. Ainsi, le formateur peut prévoir une évaluation selon une grille précise et objective. Il peut également proposer une certification (disposant d’une reconnaissance officielle ou non) pour marquer la fin de la formation.

Vendre son offre de formation

En dernier lieu, lorsqu’un professionnel maîtrise les enjeux fondamentaux de la formation et qu’il a commencé à construire son parcours de formation, il peut engager la troisième étape. Il va s’agir de réfléchir aux moyens de communiquer et faire connaître sa formation pour la vendre.

Maîtriser sa communication

Il existe une multiplicité d’offres de formation sur un marché donné. Dans ce contexte, un professionnel doit être en capacité de mettre en avant son parcours de formation en communiquant de manière idéale. Ainsi, il doit expliciter de manière claire et sans ambigüité le savoir qui est en jeu.

L’objectif est d’éviter les incompréhensions et les malentendus sur le sens d’une formation. Cette situation génère, évidemment, frustration et perte de temps.

Trouver les bons réseaux

Comme pour le lancement de n’importe quel produit, une nouvelle offre de formation doit rencontrer le bon public cible. Ainsi, il est nécessaire d’identifier les réseaux auprès desquels une communication peut apparaître comme pertinente.

Le choix des bons réseaux combinés à une communication claire permet de mieux faire passer le message. Or, dans ce cas de figure précis, la clarté de la communication peut jouer en faveur du formateur. En effet, si ce dernier ne se montre pas pédagogue sur sa communication, la cible déduira qu’il en est de même pour ses modules de formation.

Prendre soin de la preuve sociale

Enfin, en dernier lieu, il est indispensable de porter une attention particulière aux retours et aux avis après les séances de formation. Ce travail comporte deux avantages non négligeables :

  • Le formateur professionnel pourra s’améliorer continuellement en faisant évoluer ses supports en fonction des attentes de sa cible ;
  • Les personnes formées seront placées au centre de la formation, ce qui favorisera leur satisfaction et les commentaires positifs.

 

Devenir formateur en portage salarial

Le métier de formateur suppose, bien souvent, de trouver des clients différents à chaque fois. Ainsi, le travail de prospection commerciale peut être particulièrement important. Dans ce contexte, la surcharge de travail engendrée par les tâches administratives et comptables peut être difficilement supportable.

Les contrats de portage salarial permettent de déléguer ces missions de gestion d’entreprise à une société experte. Par ailleurs, les sociétés de portage salarial garantissent l’autonomie totale de leurs consultants quant à leur stratégie de prospection. Le portage salarial apparaît alors souvent comme une excellente solution pour les formateurs qui débutent.

Le portage salarial vous intéresse ? Contactez rapidement les équipes de la société de portage Links Consultants pour en savoir davantage.

Notez cet article :

Les actualités :