En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Freelances et consultants : comment gérer les jours fériés du mois de Mai ?

News / Conseils

Freelances et consultants : comment gérer les jours fériés du mois de Mai ?

Jours-fériés-consultants-freelances-mai-gestion-du-temps

Le mois de mai est synonyme d'une longue série de jours fériés. Ces jours comprennent le 1er mai (fête du travail) le 8 mai (la commémoration victoire des alliés en 1945) et le jeudi de l’ascension. Vous êtes freelance ou consultant alors comment gérer les jours fériés qui s’annoncent ? Pour les salariés, le jour de la fête du travail est normalement chômé et férié, autrement dit non travaillé pour les salariés. Mais qu'en est-il pour les indépendants ?

Travailler les jours fériés du mois de mai

Un freelance doit-il travailler pendant les jours fériés ? Le téléphone sonne, doit-on répondre sans risquer de perdre un client ? Il est vrai qu’il n’existe pas de réponses tranchées. Si un client essaie de vous joindre un 1er mai ou organise une Conf’Call via Skype, essayez de voir vos disponibilités et les siennes, échangez simplement. Si le client est Allemand, il ne fêtera sans doute pas la victoire de 1945 ! En Allemagne, tout le monde travaille alors qu’en France, le jour est férié. 

Si votre conjoint(e) est salarié(e) et si vous avez des enfants, en tant que freelance, vous vous poserez plus de questions sur la nécessité de travailler les jours fériés. Par contre, si votre conjoint(e) est aussi freelance, dans ce cas, la question se posera peut-être moins. Certains choisissent de conserver quelques jours fériés pour prendre l’air et partir ou recevoir des amis, de la famille, ou profiter d’un pont pour un week-end sportif ou calme.

Et la facturation des jours fériés

Il vous est tout à fait possible de négocier des tarifs spécifiques pour les jours fériés, si vous pratiquez déjà un tarif journalier comme les développeurs, graphistes, photographes... Il s’agit bien de négociation, aucune règle n’a été établie pour les auto-entrepreneurs en la matière. C’est en fonction du bon vouloir des clients qui accepteront ou non le devis proposé. Si vous choisissez de ne pas travailler les jours fériés du mois de Mai, alors vous ne serez pas payé, c’est la même règle que pour les congés.

Si votre client vous demande de vous déplacer, il sera alors légitime de demander un tarif spécifique et donc plus élevé. Il est important que vous imposiez vos conditions de travail. En effet, le client ne vous proposera que rarement de vous offrir le double de ce qui est prévu. 

Les jours fériés peuvent être ressentis comme des journées au ralenti, où l’on travaille plus lentement et de manière plus détendue. Aussi, de manière générale, la facturation est de 150% le samedi, 200% le dimanche et les jours fériés. Les jours fériés spéciaux comme Noël ou le 1er janvier, la facturation est de 250%. La négociation avec votre client est de mise.

Optimisation des jours fériés

Il semble important aussi d’optimiser les périodes plus calmes comme ce fameux mois de Mai. En effet, tout indépendant est confronté à certains moments de l’année, pas seulement en Mai, à des moments plus calmes, la demande est alors moins importante. Si vous êtes réellement fatigué, alors profitez-en pour vous reposer, vous bénéficierez de cette accalmie pour vous consacrer davantage à votre vie privée et vous détendre. Ainsi, ressourcez-vous de manière efficace, pour être parfaitement réactif lorsque les clients seront à nouveau présents et demandeurs de prestations et de missions.

Une période creuse comme les jours fériés du mois de mai, entraînant des ponts ou situés lors des vacances scolaires comme cette année, est aussi une occasion de se former et de devenir plus performant. En effet, toute opportunité d’absorber de nouvelles informations et connaissances est bonne à prendre. Profitez-en pour vous inscrire à des formations sur le net, des Webinars, cela permettra de vous améliorer ou de vous spécialiser sur des aspects plus pointus de votre activité professionnelle.

En cas de temps libre, vous pouvez aussi travailler votre veille concurrentielle, toutes ces initiatives ne sont pas stériles, bien au contraire, vous pourrez atteindre un niveau plus élevé de connaissance de votre domaine et votre secteur d’activité.

Organisation du freelance ou consultant, la gestion du temps

Le freelance doit pouvoir gérer son temps de travail seul et en toute autonomie. Il est important aussi de se créer un planning, lors d’un mois avec de nombreux jours fériés, c’est indispensable. 

Tout indépendant est confronté un jour ou l’autre à des problèmes d’organisation, et notamment lors de périodes atypiques. Vous pouvez avoir des difficultés à respecter les délais, ou à gérer votre temps de travail.

Afin d’augmenter votre efficacité, optez pour des horaires aussi fixes que possible. Fixez-vous des limites précises. Vous choisissez de travailler ou non le week-end ou lors des jours fériés. Il faut juste être ferme à ce sujet, vous devez en informer vos clients. Si vous désirez ne pas travailler les jours fériés, et vous en avez le droit, coupez votre téléphone professionnel et indiquez-le à vos principaux interlocuteurs. Cela ne vous portera pas préjudice.

Notez cet article :

Les actualités :