En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Faut-il se former pour savoir digitaliser ses formations ?

News / Conseils

Faut-il se former pour savoir digitaliser ses formations ?

Formation-Digital-Learning-links-consultants

Regard croisé de 2 participantes à la formation "Digitalisation" de Dominique Gros, expert digital learning. Danielle, formatrice, et Sandra, chef de projet formation, ont participé le 4 avril 2017 à une journée de formation pour apprendre à digitaliser leurs offres de formation. Qu’en ont elles pensé ?

     Formation Digital Learning

  • Pouvez-vous vous présenter rapidement ? 

Sandra Cordeiro : Je suis chef de projet formation chez Ineris formation (l’entité formation de L’Institut National de l’EnviRonnement Industriel et des RisqueS).
Danielle Herrewyn : Je suis formatrice en droit des assurances et droit des responsabilités, un sujet pas toujours très glamour, que je cherche à rendre plus ludique

  • Pourquoi vouloir suivre une formation en Digital Learning ? 

S.C : Ineris se lance dans le digital learning mais manque de notions sur le sujet. Ma direction a souhaité m’envoyer en formation pour identifier parmi notre offre les formations qui pourraient se prêter au digital learning, et de quelle façon. Nous souhaitions également valider la possibilité de réaliser du multimodal en complément de nos formations en présentiel. Personnellement, je souhaitais comprendre clairement ce qu’était le digital learning. J’ai suivi de nombreuses web-conférences sur le sujet, sans savoir au final comment l’appliquer chez Ineris….

D.H : Pour moi, cela part d’un constat : mon public rajeunit. Dès lors, il me semble essentiel de s’intéresser au digital qui permet d’adapter son langage selon les générations. Et puis mes sujets de formation sont sérieux, je dois réussir à capter l’attention des participants, et j’ai toujours eu à cœur d’intégrer du ludique dans mes sessions. Le digital est visuel et ludique, c’est donc à mon sens un canal idéal pour faciliter l’apprentissage tout en permettant de vraies acquisitions.

  • La journée a t'elle été fructueuse pour vous ? 

S.C : Oui ! J’ai pu conforter mes projets de digitalisation pour être en mesure de convaincre les formateurs chez Ineris de l’intérêt de ces changements. Par ailleurs, j’ai trouvé très enrichissant en tant que chef de projet formation de pouvoir échanger avec les formateurs présents pour avoir leur point de vue sur la question. Intéressant également de découvrir les problématiques des autres et de partager nos idées : 3 participants ont ainsi présenté leur projet de digitalisation devant les autres. Je vais pousser en interne pour que Dominique Gros forme aussi nos experts chez Ineris !

D.H : Tout à fait. Je repars avec beaucoup d’outils qui vont m’être très précieux et que je vais garder. J’ai réalisé un point important : on peut mettre en place des outils simples et ultra modernes et pas forcément à un grand coût. La journée m’a permis de conforter mes méthodologies auprès d’un expert et de les formaliser. La simplicité du formateur m’a permis de maîtriser un vocabulaire que je ne connaissais pas. Si Dominique Gros va plus loin sur ce thème, je viendrai !


Formation animée par Dominique Gros, Formateur, développeur, concepteur Digital Learning chez Tutoractiv
Membre du club business formation Links Consultants -

Notez cet article :

Les actualités :