En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Environnement : les enjeux du coût d’abattement

News / Actu Links

Environnement : les enjeux du coût d’abattement

La protection de l’environnement devient un axe central de l'activité des entreprises comme des projets des collectivités locales. Dans ce contexte, la maîtrise des concepts et des enjeux devient nécessaire. Vous êtes un professionnel indépendant et vous vous intéressez aux enjeux environnementaux ? Notre article fait le point sur la notion de coût d’abattement, dont les contours permettent de penser différemment la question environnementale.

Les principes généraux du coût d’abattement

Le concept de coût d’abattement est, avant tout, une notion qui s’inscrit dans le champ socio-économique. Il s’agit de faire le lien avec la réduction des émissions des Gaz à Effet de Serre. Il s’agit donc d’un indicateur qui vient pondérer le surcoût de la mise en place de certains projets en le comparant au volume de GES évité.

La notion de surcoût est, elle aussi, importante à appréhender. Elle recouvre alors les éléments suivants :

  • La définition du surcoût par rapport à une période de référence et donc d’inaction ;
  • L’intégration des différents coûts sociaux et pas uniquement financiers.
  • L’ajout des cobénéfices et des externalités d’un projet.


Le coût d’abattement s’exprime donc en €/tCO2eq. Un projet vertueux aura donc une valeur basse, proche de zéro. À l’inverse, un projet sera considéré comme peu vertueux s’il nécessite de forts investissements pour une faible réduction des émissions de GES.

Enfin, il convient de préciser que l’usage du coût d'abattement nécessite un travail préliminaire. En effet, pour évaluer le coût financier d’un projet par rapport à son impact environnemental, il convient de disposer de toutes les informations. Dès lors, l’usage de ce concept nécessite :

  • Un chiffrage précis du coût total d’un projet ;
  • Une évaluation, tout aussi précise, du bilan carbone de chaque activité.

Ainsi, en résumé, le coût d’abattement permet de repenser la notion de rentabilité d’un projet ou d’une action. En cas d’atteinte à l’environnement et d’impact carbone élevé, la lecture du coût d’abattement nécessite d’abandonner la mise en œuvre du projet.

L’objectif général du coût d’abattement est alors de favoriser les investissements s’inscrivant dans la neutralité carbone.

Les points d’achoppement du coût d’abattement

Les enjeux du coût d’abattement peuvent apparaître simples. Toutefois, de nombreux points posent des difficultés réelles :

  • Les coûts à intégrer. Il peut devenir, pour des projets complexes, particulièrement fastidieux d’intégrer l’ensemble des coûts. Ces derniers peuvent être partagés sur une multitude d’activités, rendant difficiles une évaluation précise.
  • La méthodologie. Il n’existe pas encore de méthodologie claire et définie pour appliquer efficacement la notion du coût d’abattement. Plusieurs méthodes de calculs existent avec des philosophies différentes.
  • La période de référence. Lorsqu’une entreprise décide de transformer ses outils de production, la comparaison entre les deux situations peut devenir complexe, voire impossible à réaliser.
  • La temporalité. Le coût d’abattement ne fait pas de distinction entre les tonnes de GES économisées aujourd’hui et celles qui le seront demain. Or, l’urgence climatique peut nécessiter une réduction rapide des émissions plutôt que de “laisser filer” en repoussant à plus tard les résultats.

 

Entreprises : les usages concrets du coût d’abattement

Comme nous le voyons plus bas, la notion de coût d’abattement a un usage certain dans les entreprises. Ces dernières engagent des projets respectueux de l’environnement pour davantage raison :

  • Les obligations légales. La loi oblige à se conformer à la réduction de l’impact carbone via des labels et dispositions particulières.
  • Les consommateurs. Les évolutions des attentes des clients d’une entreprise peuvent être une source de pression pour changer ses pratiques.
  • Le modèle économique. L’intégration de schémas vertueux va aussi permettre de réduire certains coûts et d’optimiser l’usage des ressources.

Les collectivités locales utilisent de plus en plus les coûts d’abattement pour aider à la prise de décision. Surtout que certains projets publics vont avoir un impact sur plusieurs décennies.

Les opportunités pour les consultants indépendants

La notion de coût d’abattement représente une source d’opportunité réelle pour les consultants indépendants lors de leurs missions en lien avec l’environnement.

La gestion de projets

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et le développement durable font partie des préoccupations centrales des entreprises. Ainsi, l’utilisation de la notion du coût d’abattement peut aider à la décision en matière de gestion de projets.

En introduisant un critère environnemental supplémentaire, un professionnel indépendant peut faire pencher la balance vers des projets davantage vertueux. Par ailleurs, il est également conseillé de comparer les projets par rapport à une situation de statu quo. L’absence de changement de stratégie, chez certaines entreprises, peut se révéler peu coûteuse. Toutefois, ce choix de “situation sans projet” peut avoir un coût environnemental conséquent et donc un coût d’abattement élevé.

Le coût d’abattement est une notion particulièrement utile lorsqu’il s’agit de choisir la technologie appropriée. Un consultant indépendant peut alors déployer son expertise pour analyser l’ensemble des éléments.

Les reportings

Les consultants indépendants en charge de reportings financiers pour des entreprises clientes peuvent décider d’utiliser la notion de coût d’abattement. Comme nous l’avons vu plus haut, son utilisation va permettre d’évaluer le coût des actions menées par rapport au volume des émissions de GES évitées.

La notion de coût d’abattement permet de donner un autre relief aux reportings d’entreprises et aux bilans de projet. L’usage et la maîtrise de cette notion viennent professionnaliser la production de ce type de documents.

Entreprendre dans les métiers de l’environnement avec le portage salarial

Les métiers de l’environnement proposent des missions variées et diversifiées. Toutefois, la maîtrise de compétences polyvalentes est souvent une obligation pour répondre aux exigences des entreprises clientes.

Dans ce contexte, la surcharge de travail engendrée par la gestion administrative d’une entreprise ou d’une micro-entreprise peut décourager les professionnels. Les sociétés de portage salarial interviennent précisément pour apporter leur appui et leur expertise. Sous contrat de portage, les professionnels “portés” n’ont plus à s’occuper des missions comptables, fiscales ou sociales.

Le portage salarial vous intéresse ? Prenez contact avec les équipes et conseillers experts de la société de portage Links Consultants !

Notez cet article :

Les actualités :