En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Comment s’assurer du paiement des prestations par vos clients ?

News / Actu Links

Comment s’assurer du paiement des prestations par vos clients ?

Le retard de paiement par vos clients nuit au développement de votre activité de freelance. Afin de vous assurer du règlement de vos prestations par ces derniers, il faut prendre quelques précautions avant le début d’une mission.

Si en dépit de cela, le client tarde à payer la facture, vous devriez réclamer votre dû en procédant à une relance progressive tout en restant professionnel et courtois.

Le retard de paiement par vos clients nuit au développement de votre activité de freelance. Afin de vous assurer du règlement de vos prestations par ces derniers, il faut prendre quelques précautions avant le début d’une mission.

Si en dépit de cela, le client tarde à payer la facture, vous devriez réclamer votre dû en procédant à une relance progressive tout en restant professionnel et courtois.

Anticiper le problème

Il vaut mieux prévenir que courir après un client mauvais payeur. Ainsi, il convient d’anticiper le problème en insérant une clause précisant les modalités de paiement et les pénalités en cas de retard. Celle-ci doit indiquer le délai de paiement, les méthodes de règlement et les frais de retard.

Vous pouvez demander un acompte, en particulier si le projet est complexe et s’étend sur de longues durées.

Soumettre la facture le plus tôt possible

Pour un freelance, vous pouvez être tenté de ne pas soumettre la facture au client au moment de la livraison du projet.

Toutefois, dans le cadre d’une mission ponctuelle, il est conseillé d’envoyer la facture dans les jours qui suivent la fin de la mission.

S’il s’agit d’une prestation régulière, l’idéal est de fixer une date pour le paiement.

Proposer un paiement en plusieurs fois

Pour un projet à long terme, proposer un paiement en plusieurs fois pourrait être la meilleure solution.

Cela consiste à mettre en place avec l’accord du client un contrat d’honoraire avec option de facturation récurrente. Le paiement se fera à cet effet de manière automatique et régulière.

Le recours à un outil de facturation en ligne pourrait vous faciliter les tâches, car celle-ci vous permet d’effectuer un suivi des paiements en temps réel et de relancer directement les impayés.

Néanmoins, il faut au préalable veiller à ce que le processus reçoive la validation du client.

Réclamer votre dû

Si malgré toutes les précautions prises, le client n’a pas respecté ses engagements, vous devriez réclamer votre dû.

Pour cela, la relance doit s’effectuer de manière progressive, et vous devez faire preuve de courtoisie et de professionnalisme.

  • La première étape consiste à rappeler au client qu’il est en retard pour le règlement de votre facture. Cette relance se fait en principe par téléphone et vous devriez employer un ton à la fois poli et ferme.
  • Si cette démarche n’a pas porté ses fruits, vous passez à l’étape suivante : la relance par courrier électronique. Dans ce cas, prenez soin de rappeler le montant de la facture et la date convenue pour son paiement. Pour gagner du temps, il convient d’y joindre une copie de la facture ainsi que toutes les informations, dont le client a besoin pour procéder au règlement. Après plusieurs jours d’attente, vous pouvez envoyer une deuxième relance par mail, et si besoin est, une troisième après quelques semaines.
  • Si les mails que vous avez envoyés n’ont pas abouti au règlement de la facture, il est temps de passer à la mise en demeure du client. À travers une lettre recommandée avec AR, vous indiquez que le dossier sera transmis à votre avocat si le paiement ne se fait pas dans les 7 jours qui suivent la réception du courrier.
  • En cas de réponse insatisfaisante de la part du client, vous n’avez pas d’autres choix que de faire appel à un avocat. Celui-ci se chargera de la procédure juridique du recouvrement en envoyant (pour commencer) un courrier en recommandé au client mauvais payeur. Si la situation ne se débloque pas, il entamera une poursuite judiciaire. Pour ce qui est des frais d’avocat, il est possible de l’inclure dans le montant des créances à recouvrer.

Notez cet article :

Les actualités :

On vous rappelle en moins de 2h

Un conseiller en portage salarial près de chez vous va vous contacter en moins de 2h.