En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Cisco souhaite s’emparer de Splunk

News / Actu Links

Cisco souhaite s’emparer de Splunk

Cisco ambitionne de s’approprier Splunk et sa solution d’étude de logs, d’après un quotidien économique outre-Atlantique. Ce dernier détaille que pour cette opération, le groupe siégeant à San José aurait proposé approximativement 20 milliards de dollars. Toutefois, la presse annonce qu’entre les deux sociétés, aucune négociation active n’existe en ce moment.

Cisco, qui détient une grande réserve financière après s’être accoutumé au développement externe, semble s’apprêter à de nouveaux rachats d’ampleur. D’après un quotidien économique américain, la société projetterait actuellement de s’emparer de Splunk. Une entreprise spécialisée dans la cybersécurité et dans l’observabilité des événements IT.

Si cette acquisition se matérialise, elle pourrait entraîner différents changements au sein de l’établissement repris. Ceux-ci pouvant notamment concerner ses consultants en portage salarial informatique. À titre de remarque, ce dispositif permet à ces professionnels de profiter de divers avantages. Parmi ces derniers, l’on retiendra par exemple l’allègement de la gestion administrative de l’activité, la protection contre le chômage, etc.

Cisco a émis l’offre la plus conséquente de son histoire

De manière précise, Cisco aurait formulé une proposition de quelque 20 milliards de dollars pour absorber Splunk dans son giron. Dans l’éventualité où cette opération se concrétise, elle deviendra la plus conséquente jamais effectuée par la firme de San José. Cette acquisition dépasserait celles ayant porté sur :

  •  Acacia Communications en 2021 : 4,5 milliards de dollars ;
  • Scientific Atlanta 17 ans plus tôt : 7 milliards de dollars.

Cette potentielle acquisition pourrait enrichir son catalogue de logiciels destinés à la sécurité informatique ou à l’exploitation de données machines. Pour cette reprise, pense le quotidien outre-Atlantique, Cisco peut réunir de l’argent en espèces avec :

  • 235 milliards de dollars de valorisation en Bourse ;
  • Environ 20 milliards de dollars de liquidités.

Cette rumeur a été accueillie avec bienveillance par les analystes financiers. L’action du candidat repreneur s’est stabilisée alors que celle de Splunk a augmenté de près de 13 %. Prochainement, les deux entreprises publieront leurs résultats financiers. Ceux de l’enseigne de San Francisco seront examinés avec attention par les investisseurs, qui scruteront surtout :

  • Ses dépenses d’exploitation ;
  • Sa capacité à prospérer dans le domaine du serveur en nuage.

Splunk vit actuellement une période compliquée

Cependant, le quotidien américain a révélé que Cisco et Splunk :

Ne sont pas actuellement en discussions actives.

Bloomberg avance pour sa part que les pourparlers ont été suspendus. L’offre de 20 milliards de dollars semble légèrement supérieure à la valorisation boursière du groupe basé à San Francisco. Celle-ci étant estimée à près de 18 milliards de dollars.

Cette proposition a été émise dans un contexte où Splunk traverse une période difficile. Les investisseurs ont été désappointés des perspectives et des résultats financiers de l’entreprise. De plus, son action s’est effondrée de 18 % à cause de la démission imprévue de Doug Merritt, son PDG.

L’équipe dirigeante de Splunk a également connu de nombreuses évolutions avec l’enrôlement de cadres provenant d’AWS à l’instar de :

  •         Shawn Bice, responsable de la technologie et des produits ;
  •         Teresa Carlson, missionnée pour assurer le développement de la société.

Ce passage vers le Cloud est soutenu avec la campagne de financement menée auprès de Silver Lake en juin 2021. Une opération qui a permis de collecter 1 milliard de dollars.

Notez cet article :

Les actualités :

On vous rappelle en moins de 2h

Un conseiller en portage salarial près de chez vous va vous contacter en moins de 2h.