En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Brut et Carrefour s’unissent autour d’un projet de live shopping

News / Actu Links

Brut et Carrefour s’unissent autour d’un projet de live shopping

Les deux sociétés ont mis en place une co-entreprise baptisée Brut Shop, qui se spécialisera dans le live shopping. Pour le compte tant de Carrefour que d’autres enseignes, cette entité créera des émissions de vente. Ces dernières seront transmises auprès des audiences de Brut. En 2022, les deux partenaires ambitionnent d’organiser un millier d’événements de ce type.

Le groupe de grande distribution Carrefour s’associe au média en ligne Brut pour fonder Brut Shop. Une joint-venture qui aspire à dominer le marché du live shopping en France. Elle permettra aux usagers d’effectuer des achats sur Internet en consultant des vidéos transmis en direct sur les réseaux sociaux.

Pour atteindre ses objectifs, cette co-entreprise devra s’appuyer sur la compétence d’experts en marketing. Pour ces professionnels, des opportunités d’embauches pourraient alors se créer au cours des prochaines années. Pour les saisir, les travailleurs indépendants pourront devenir salarié porté chez Links Consultants. Avec ce statut, ils pourront conjuguer autonomie et protection sociale (assurance maladie, indemnités en cas d’arrêt de travail…).

La technique commerciale est en pleine croissance

Aujourd’hui, le live shopping représente la nouvelle limite de la distribution. Aux États-Unis, l’enseigne Walmart y recourt quotidiennement. Dans l’Hexagone, mis à part Carrefour, Casino le pratique également. La tendance a été importée de Chine, où l’accès à des réseaux sociaux tels que Facebook est bloqué. Dans le pays, ce sont des entreprises comme Tencent ou Alibaba qui organisent le « commerce social ». Pour ce faire, ces leaders du Web se servent de leur site de commerce électronique.

Dans l’Empire du Milieu, 65 % des consommateurs ont déjà réalisé un achat par l’intermédiaire du live shopping seulement. À l’échelle mondiale, une enquête d’Accenture a évalué à 492 milliards de dollars le chiffre d’affaires du commerce social. D’ici trois ans, celui-ci devrait tripler pour atteindre les 1 200 milliards de dollars, prédit le cabinet de conseil. Pour comparaison, celui du commerce en ligne tourne autour de 5 000 milliards de dollars.

Les deux coopérateurs veulent mélanger le meilleur de leur monde

Pour les acteurs de la grande distribution, le live shopping permet de se déployer sur les réseaux sociaux. Ceci sans se faire perturber par ces derniers. À leur panoplie d’options, les Snapchat, Instagram, etc., ont en effet ajouté une fonctionnalité « achat ».

Cette technique commerciale couvre une clientèle jeune ayant apprivoisé ces plateformes. Grâce à sa force, Brut affirme toucher mensuellement tous les individus âgés de 18 à 34 ans. Une population qui passe de moins en moins de temps devant la télévision et qui se garde des publicités traditionnelles. Le DG du média en ligne, Guillaume Lacroix explique :

C'est une population de consommateurs engagés ou même activistes.

Commentant l’association avec cette entreprise, la directrice Exécutive transformation numérique, Data, e-commerce de Carrefour, Elodie Perthuisot, indique que les deux partenaires combinent :

[…] Le meilleur du média social et du commerce pour créer la première communauté de live shoppers d’Europe.

Le capital de Brut Shop sera détenu à 60 % par le média numérique. Son but : organiser 1 000 live shoppings au cours des prochains mois. Pour indication, Carrefour en a lancé seulement 50 l’année dernière.

Notez cet article :

Les actualités :

On vous rappelle en moins de 2h

Un conseiller en portage salarial près de chez vous va vous contacter en moins de 2h.