En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Bosch s’associe à une filiale de Volkswagen dans l’automobile automatisée

News / Actu Links

Bosch s’associe à une filiale de Volkswagen dans l’automobile automatisée

Pour développer des solutions d’aide à la conduite, Bosch a signé une coopération avec Cariad. Celle-ci devrait aboutir à la conception de tels dispositifs pour l’ensemble des voitures construites par Volkswagen. Cependant, l’objectif est aussi de les proposer à d’autres marques automobiles. Pour VW, cette entente signée avec sa filiale lui permettrait d’accélérer dans la course à la voiture autonome.

L’équipementier Bosch entretient des partenariats avec un très grand nombre de fabricants de voitures. En Californie, il a lancé dans la conduite intelligente un service de robot taxi, préparé conjointement avec Mercedes-Benz. À Détroit, Bosch a expérimenté un dispositif de stationnement autonome avec Ford. En outre, l’entreprise a officialisé le 25 janvier dernier un accord avec Volkswagen, à travers sa filiale Cariad.

Une coopération qui pourrait à l’avenir amener à des recrutements au sein des deux collaborateurs. Pour les consultants IT souhaitant intégrer l’un d’entre eux, un moyen envisageable consiste à recourir au portage salarial. Cette solution leur permet d’allier autonomie du travailleur indépendant et sécurité sociale du salarié.

Concevoir des ADAS de niveau 2 à 3

Les deux enseignes allemandes veulent produire des systèmes de conduite automatisée et des systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) d’ici l’année prochaine. Elles ont précisé qu’ils développeront des modes permettant aux automobilistes de retirer provisoirement leurs mains du volant. Dédiés à tous les véhicules du groupe de Wolfsburg, ces ADAS seront aussi proposés à d’autres marques clientes de Bosch.

Les deux groupes ambitionnent donc dans un premier temps d’inventer des dispositifs d’aide à la conduite de classe 2. Ceux-ci seront destinés à la conduite sur autoroute, en milieu extra-urbain et urbain. Ensuite, Cariad et Bosch créeront également un ADAS de classe 3 sur les voies rapides. Le plus sophistiqué jusqu’à maintenant, ce palier permet une cession totale de la conduite à l’intelligence artificielle (IA). Néanmoins, le conducteur peut à tout moment reprendre le volant. Si la voiture le réclame, il doit également agir dans un certain intervalle de temps. L’éventualité de concevoir un ADAS de niveau 4, 100 % automatisé, sera étudiée, indiquent les deux entreprises germaniques.

Des tests en grandeur nature seront menés

Ces dernières comptent expérimenter massivement les fonctionnalités de conduite autonome. Le président de Bosch Cross-Domain Computing Solutions, Mathias Pillin, déclare que pour le développement de cette technologie :

Le meilleur terrain d'essai […] est le trafic routier. Avec l'aide de l'une des plus grandes flottes de véhicules connectés au monde, nous aurons accès à une énorme base de données.

L’objectif consiste à assimiler instantanément et en permanence les informations récoltées dans des contextes de circulation réels. Ceci fait partie du processus de création des ADAS.

En pleine ruée vers l’automobile connectée et intelligente du futur, les programmes informatiques ont acquis une importance stratégique pour Volkswagen. Dans ce secteur, il entend investir sur les trois prochaines années 27 milliards d’euros. Dans ce cadre, le géant allemand a également noué des coopérations spécifiques. En janvier 2021 par exemple, il s’est rapproché de Microsoft dans l’IA et le Cloud. L’année dernière, la firme de Wolfsburg a repris la branche caméras de l’équipementier Hella. Ainsi, elle compte s’améliorer dans le domaine du traitement d’images.

 

Notez cet article :

Les actualités :

On vous rappelle en moins de 2h

Un conseiller en portage salarial près de chez vous va vous contacter en moins de 2h.