En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Apple tire une grande partie de son chiffre d’affaires des services

News / Actu Links

Apple tire une grande partie de son chiffre d’affaires des services

Le développement d’Apple semble désormais inarrêtable. La première capitalisation boursière mondiale pourrait toucher des milliards de dollars grâce à l’activité publicitaire, selon des analystes. Ces experts détaillent que ces revenus pourraient alors représenter 10 % du chiffre d’affaires de la société en 2026. Soit plus que la part actuelle des tablettes tactiles ou des wearables de la marque.

Apple a divulgué fin avril 2022 ses derniers résultats financiers. Son rapport dévoile qu’un cinquième de ses revenus provient aujourd’hui des services. Il s’agit de la location d’outil de réparation de son iPhone et Apple One. L’abonnement qui comprend les offres Apple Music, Apple Fitness, iCloud+, Apple Arcade, Apple TV+ en fait aussi partie. Tout comme AppleCare+, la garantie contre le bris d’écran.

Autant de produits qui pourraient intéresser les travailleurs dans le monde du digital, en Portage salarial ou freelance. Pour indication, cette première forme d’emploi se définit comme la combinaison entre le salariat et l’entrepreneuriat. Elle permet de bénéficier des avantages des deux systèmes (indépendance, activité sécurisée…).

La majorité des revenus de la Pomme est réalisée grâce aux iPhone

En guise de comparaison, 52 % du chiffre d’affaires d’Apple sont issus des iPhone. Ces smartphones et ces services sont suivis par :

  • Les Macs : 11 % ;
  • Les wearables : 9 % ;
  • Les tablettes tactiles : 8 %.

Sur le même sujet des revenus, beaucoup se demandent combien la firme de Tim Cook gagnerait grâce à la publicité. Les analystes de Bank of America (BoA) estiment alors que cette activité pourrait générer des milliards pour cette société.

Le géant américain pourrait notamment briller dans ce domaine en mettant en place sa propre plateforme publicitaire. Cette possibilité permettrait théoriquement à des applications mobiles externes à la Pomme de vendre des publicités dans :

  • Apple TV+ ;
  • Plans ;
  • L’App Store.

Certainement, la multinationale pourrait tirer avantage de son énorme portefeuille d’utilisateurs (quelque 1,8 milliard de terminaux à l’échelle planétaire). D’ici quatre ans, croit un analyste de BoA, Wamsi Mohan, les revenus publicitaires d’Apple pourraient atteindre 20 milliards de dollars.

Apple profite d’une position parfaite pour réussir dans la publicité

L’expert soutient que la Pomme, qui bénéficie d’un accès tant aux softwares qu’aux hardwares, se situe dans une position :

[…] Unique pour permettre une publicité ciblée, tout en préservant la confidentialité des utilisateurs. […]

Les machines de la firme de Cupertino renferment, selon lui, des données relatives :

·        Au voyage d’un utilisateur ;

·        À la vidéo ou à la musique qu’il regarde ou écoute ;

  • Aux applications qu’il lance ;
  • Aux sites Internet qu’il consulte.

À partir de ces renseignements, explique l’analyste de BoA : 

[…] Un profil de l'utilisateur peut être créé, stocké et chiffré sur l'appareil lui-même.

Dans une note de recherche, Wamsi Mohan évoque d’autres prévisions à plus courte échéance pour les revenus publicitaires de l'entreprise. Ces derniers devraient s’établir à 9,8 milliards de dollars durant l’année 2024, annonce-t-il. Sur la période entre septembre 2021 et le même mois en 2022, ils devraient parvenir à 5,3 milliards de dollars.

 

Notez cet article :

Les actualités :

On vous rappelle en moins de 2h

Un conseiller en portage salarial près de chez vous va vous contacter en moins de 2h.