En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Adopter le statut de salarié porté pour gagner plus

News / Actu Links

Adopter le statut de salarié porté pour gagner plus

Les parts de marché augmentent pour les salariés portés depuis le début du mois d’avril 2015 grâce à l’ordonnance n°2015-380. Le pourcentage de croissance observé en moyenne est de 20 % environ. Cette mesure a notamment simplifié les procédures pour devenir un salarié porté. Ce sont quasiment 600 sociétés de portage qui collaborent avec 100 000 employés portés.

Le portage salarial couvre près de 750 métiers selon les sources de FEPS et PEPS. De nombreux avantages accompagnent ce statut. Entre autres, l’équité en termes de couverture avec un salarié, une rémunération plus intéressante et une facilité d’accès à ce statut.

Même avec le statut d’indépendant, un salarié porté ne perd pas ses droits à la retraite ou chômage par exemple. Ceux qui aspirent profondément à entreprendre trouveront une sécurité en optant pour ce statut. Un salarié porté est exempté des démarches parfois contraignantes d’une création d’entreprise, à l’instar des formalités juridiques et comptables. En sous-traitant toutes ces démarches administratives, l’indépendant pourra se concentrer immédiatement sur son activité.

À quelle rémunération s’attendre comme salarié porté ?

Les professionnels souhaitant exercer à leur propre compte auront toujours les mêmes avantages sociaux qu’un employé normal. Toutefois, il n’est pas aisé de se faire une idée réelle de la rémunération d’un salarié porté. Ces quelques informations aideraient à estimer le salaire attendu avec le portage salarial.

L’un des premiers critères dans l’évaluation du salaire est lié aux charges sociales et au chiffre d’affaires. Il faudra aussi prendre en compte les coûts de gestion et les coûts professionnels. De manière générale, le salaire moyen vaut 47 à 52 % du chiffre d’affaires. Cette somme n’inclut pas les taxes sur les services pratiqués dans un mois donné. Pour trouver ce montant, il faudra multiplier le nombre de jours travaillés par le TJM ou taux journalier moyen.

Les coûts de gestion correspondent aux montants déduits par l’entreprise de portage pour ses services. C’est cette société qui s’occupe de l’aspect administratif, financière et comptable de l’activité. Cette somme est évaluée entre 5 % et 12 % du chiffre d’affaires.

Les coûts de fonctionnement représentent la totalité des sommes non prises en charge par la clientèle. Toutefois, elles contribuent au bon fonctionnement de la structure.

Les montants sociaux comprennent les coûts patronaux et les charges des salaires. Ils servent à financer les contributions sociales.

Les avantages de simuler les revenus d’un salarié porté

On parle de simulation pour estimer le revenu net du salarié porté. En calculant son salaire via un outil de simulation, on aura un aperçu concret de ce que gagne les personnes ayant opté pour ce statut selon son secteur d’activité.

Une simulation est la plupart du temps sans engagement et gratuite. La majorité des sites sur les entreprises de salarié porté proposent cet outil. Il faudra renseigner un formulaire sur le chiffre d’affaires estimé, le salaire brut ou net pour avoir une idée du salaire mensuel.

Les déductions des coûts sociaux avec un simulateur sont quasiment identiques à ceux appliqués en réalité. L’un des deux avantages palpables de la simulation est de savoir immédiatement ce qu’on gagne en net tous les mois. Le second, c’est qu’elle aide à comparer les entreprises dans ce secteur pour voir les meilleures offres. En réalité, les frais de service appliqués par ces entreprises sont différents. Une simulation aide ainsi à mesurer l’impact des différents coûts de gestion sur la rémunération nette. Cet outil est donc indispensable pour prendre la bonne décision.

Quel est le salaire minimum d’un salarié porté ?

Le salaire minimum qu’un salarié porté peut percevoir à été établi en mars de l’année 2017. La Convention collective de branche des employés portés a statué sur les règles à appliquer dans son article 21.3. Ainsi, la Convention collective décide à propos de la rémunération minimum :

·        85 % du plafond mensuel de la Sécurité sociale pour un salarié porté en forfait jour ;

·        75 % du plafond mensuel de la Sécurité sociale pour un salarié porté senior ;

·        70 % du plafond mensuel de la Sécurité sociale pour un salarié porté junior.

 

Notez cet article :

Les actualités :

On vous rappelle en moins de 2h

Un conseiller en portage salarial près de chez vous va vous contacter en moins de 2h.