En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. À quoi les Français pourraient-ils s’attendre en matière de retraite durant les cinq ans à venir ?

News / Actu Links

À quoi les Français pourraient-ils s’attendre en matière de retraite durant les cinq ans à venir ?

En pleine élection présidentielle, la question de la réforme des retraites revient plusieurs fois dans les débats. Dans ce cadre, l’actuel président de la République est bien connu pour sa volonté de rehausser l’âge de la retraite. Ce faisant, il espère renforcer l’employabilité des séniors. Le chef de l’État projette également d’augmenter le montant des pensions dès 2025.

Comment les retraites seront-elles réformées au cours du prochain quinquennat ? C’est la question que beaucoup se posent aujourd’hui. À celle-ci, le président de la République en exercice répond qu’il veut relever l’âge légal de départ à la retraite. Emmanuel Macron prévoit ainsi de le reporter à 65 ans. Cet ajustement serait effectué graduellement, le but étant d’arriver à un décalage de 4 mois par an, jusqu’en 2034.

Un projet dont l’évolution devrait intéresser de nombreux consultants en portage salarial ou freelance. Pour information, l’on peut travailler en tant que salarié porté tout en continuant à profiter de sa pension de retraite.

Une hausse de l’âge de la retraite à 64 ans au moins

À l’horizon 2034, la génération 1969 sera donc la première à être concernée par la retraite à 65 ans. Avec ce projet, Emmanuel Macron souhaite favoriser le maintien des séniors sur le marché de l’emploi. Il estime que ce changement devrait produire un impact mécanique. L’augmentation de l’âge de la retraite accroîtrait la chance des plus de 55 ans de se faire recruter.

Toutefois, le président de la République a indiqué qu’il reste ouvert à une retraite à 64 ans. Cette cession d’un an comparée au projet initial serait accordée si la population fait preuve d’une trop grande inquiétude. En revanche, Emmanuel Macron a également rassuré que les Français vivent plus longtemps. Pour cette raison, l’on doit cotiser davantage. Le chef de l’État a annoncé :

[…] On va concerter sur un certain nombre de paramètres comme l'âge, le rythme d'évolution vers ces 64 ou 65 ans, les carrières longues, et la pénibilité des métiers. Tout ça doit être concerté avec les partenaires sociaux et l'ensemble des acteurs.

La fin des régimes spéciaux

Par ailleurs, il semble prêt à discuter afin d’arriver au meilleur compromis dans la réforme des retraites. Ainsi, Emmanuel Macron songe à organiser une concertation d’ampleur sur quelques volets stratégiques.

Le 12 avril 2022, le Premier ministre Jean Castex soutenait la suggestion du président de la République en exercice. Au micro de RTL, il avait souligné que la sauvegarde du régime de retraite français apparaît aujourd’hui nécessaire. D’après lui, les pensions risquent de s’affaiblir en cas d’inaction, alors qu’Emmanuel Macron pense à :

[…] Porter le minimum de pension à 1 100 euros par mois.

Il veut en effet faire passer d’ici trois ans la retraite minimum, pour une carrière complète, à 85 % du Smic. Le chef de l’État actuel souhaite en outre abolir les régimes spéciaux pour les nouveaux arrivants :

       Au sein des industries gazières et électriques ;

       À la Régie autonome des transports parisiens (RATP).

Enfin, il envisage d’indexer les retraites sur l’inflation dès 2022 en cas de victoire dans les élections présidentielles.

Notez cet article :

Les actualités :

On vous rappelle en moins de 2h

Un conseiller en portage salarial près de chez vous va vous contacter en moins de 2h.