En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. Vous êtes auto-entrepreneur | Pensez au portage salarial

Vous êtes auto-entrepreneur | Pensez au portage salarial

auto-entrepreneur-micro-entreprise-portage-salarial

Vous avez décidé d'opter pour la micro-entrepreneur (auto-entrepreneur), cependant ce statut ne vous convient pas et vous souhaitez changer ? Malgré tout vous désirez conserver votre indépendance. Avez-vous pensé au portage salarial ?

Le portage salarial : c'est quoi ?

Le portage salarial est ouvert à tous, que vous soyez jeune diplômé, cadre, salarié, sénior, en reconversion professionnelle ou encore freelance. Il est apparu en 1988, en France. Au départ, il a été mis en place pour les cadres séniors à la recherche d’un emploi. Il faudra attendre vingt ans pour que cette nouvelle organisation de travail soit inscrite dans le code du travail. Depuis, ce statut n’a cessé de se développer notamment grâce à l’Ordonnance du 2 avril 2015 et la mise en place d’une Convention collective dédiée à cette branche professionnelle en 2017. Le portage salarial est une relation triangulaire entre le salarié porté, la société de portage salarial et l’entreprise cliente. Il y a un lien de subordination entre le salarié porté et la société qui est matérialisé par le contrat de travail. Quant au contrat de prestation, il scelle l’accord entre l’entreprise cliente et la société de portage salarial qui accueille la mission.

Pour devenir consultant porté, vous devez vous rapprocher d’une société de portage salarial pour vous inscrire. La Convention d’adhésion marquera cette inscription. Elle reprend toutes les informations vous concernant ainsi que celles liées aux frais de gestion en portage salarial, la mutuelle collective, …. Sachez que vous pouvez signer cette convention sans pour autant avoir une première mission. Pour bénéficier d’un contrat de travail, l’obtention de la mission est indispensable.  Vous aurez le statut de salarié. Votre contrat peut être soit un CDD ou un CDI, cela dépend notamment de la durée de la mission. Un CDD ne peut excéder 18 mois, 3 mois supplémentaires sont accordés pour vous laisser le temps de trouver une autre mission. Quant au CDI, la mission ne peut dépasser 36 mois. 

Si vous êtes en CDI, la fin d’une mission n’entraine pas la résiliation de votre contrat de travail, cependant vous devrez montrer à votre employeur que vous recherchez activement d’autres clients. À chaque nouvelle mission, vous signerez un avenant reprenant les informations relatives à cette nouvelle prestation.

Auto-entrepreneur : pourquoi choisir le portage salarial ?

Actuellement vous êtes micro-entrepreneur. Vous effectuez vos devis, vos factures. Vous vous occupez de votre prospection, de la négociation de vos missions. Vous faites votre comptabilité, vous vous acquittez des charges sociales, de votre mutuelle, éventuellement de votre assurance responsabilité civile et professionnelle. Selon votre domaine d’activité, vous vous auto-formez. Si votre entreprise ne fonctionne pas, vous vous retrouvez sans allocations chômage... Et le risque est important.

N’aimeriez-vous pas vous consacrer à temps plein à votre activité et la faire prospérer tout en bénéficiant d’un cadre sécurisé ? C’est ce que vous propose le portage salarial. En effet, vous conservez votre autonomie dans la recherche de vos missions, vos clients restent les vôtres, vous fixez les modalités et les honoraires de vos interventions. Vous avez une liberté d’actions à un haut degré.

Quant à la société de portage salarial, elle se charge de vous accompagner moyennant des frais de gestion (Links Consultants vous propose deux offres). Elle se charge de votre gestion administrative et vous conseille pour développer votre activité. Contrairement au régime auto-entrepreneur, le cadre juridique du portage salarial stipule un accompagnement. De plus, il est parfois difficile pour un travailleur indépendant de constituer son réseau professionnel. La société de portage salarial vous permet d’avoir accès à un réseau développé composé d’experts et d’entreprises.

Une autre raison d’opter pour le portage salarial est l'assurance d'obtenir une réelle protection sociale :

  • Sécurité sociale ;
  • Prévoyance ;
  • Cotisation retraite ;
  • Allocations chômage ;
  • La mutuelle d’entreprise.

De plus, en tant que consultant porté, vous bénéficiez de congés payés et êtes remboursé des frais professionnels sous certaines conditions. Votre chiffre d’affaire vous est reversé sous forme de salaire après déduction des frais de gestion et des charges sociales. Vous êtes assuré de recevoir une rémunération.

Les conditions pour devenir un consultant indépendant en portage salarial

L’auto-entrepreneuriat donne accès à différentes activités, or le portage salarial est accessible aux professionnels exerçant des prestations intellectuelles. Vous pourrez changer de statut si vous exercez une activité de conseil, de formateur, de coach, ou encore de manager de transition dans des secteurs comme l’informatique, l’IT, le web digital, le marketing, l’industrie ou encore la logistique par exemple.

Pour devenir salarié porté, vous devez être titulaire au minimum d’un Bac+2 ou avoir acquis trois ans d’expérience dans votre secteur d’activité, avoir l’expertise nécessaire pour porter le titre de « cadre » ou de « technicien-agent de maitrise ». Vous devez être autonome dans la recherche de vos missions. Ce dernier critère est sans doute déjà acquis en tant qu’auto-entrepreneur.

Pour devenir consultant porté, vous demandez la radiation de votre affiliation en tant qu’auto-entrepreneur et vous vous inscrivez dans une société de portage salarial avec une première mission à héberger.


Le portage salarial vous intéresse ? Contactez-nous !