En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.

  1. Accueil
  2. NEWS
  3. Comment évaluer les forces et les faiblesses de son activité ?

News / Actu Links

Comment évaluer les forces et les faiblesses de son activité ?

Comment évaluer les forces et les faiblesses de son activité ?

Indispensable du positionnement stratégique, l’évaluation des forces et faiblesses de son activité vient accompagner le développement des entreprises. Vous êtes un consultant indépendant et vous souhaitez évaluer votre activité ou celle de vos clients ? Notre article détaille les éléments à connaître et les outils possibles à mobiliser.

L’importance de la matrice SWOT

Afin d’évaluer efficacement les forces et les faiblesses de son activité, un entrepreneur peut adopter les outils du diagnostic stratégique. Parmi eux, la matrice SWOT offre une grille de lecture éclairante et intéressante. La matrice SWOT se structure et s’organise comme un tableau de plusieurs catégories. Le terme SWOT se compose de 4 lettres indiquant, chacune, un élément du tableau d’analyse.

S pour Strengths (forces)

Ce point regroupe l’ensemble des facteurs internes d’une entreprise qui lui apporte un avantage sur le marché. Pour certains consultants indépendants, il va s’agir de l’image de marque, d’une compétence ou même de la personnalité de l’entrepreneur (dans le cas du personal branding).

Dans certaines situations, l’éthique et les valeurs du professionnel peuvent devenir de vraies forces. En règle générale, les forces vont être des arguments permettant de lever les freins des clients. Il est important de les avoir à l’esprit pour réussir sa négociation commerciale.

W pour Weaknesses (faiblesses)

Les faiblesses concernent les manques et problématiques internes spécifiques à une entreprise ou un entrepreneur. Généralement, ce point peut regrouper des problèmes tels que la faiblesse de la valeur ajoutée, l’absence de notoriété ou de réseaux, une mauvaise implantation géographique, etc.. Un certain nombre de formations existent pour les entrepreneurs afin de les aider à corriger ce type d’erreurs.

O pour Opportunities (opportunités)

Il s’agit de toutes les situations permettant à l’entreprise de grandir, de développer son activité ou de gagner des parts de marché. À titre d’exemple, la crise sanitaire et économique peut, paradoxalement, devenir une source d'opportunités pour les consultants indépendants. En effet, le plan de relance du gouvernement comme les nouveaux besoins numériques des entreprises peuvent fournir de nombreuses missions à réaliser.

Pour capter et comprendre les opportunités existantes, un professionnel indépendant doit effectuer une veille régulière sur son secteur d’activité.

T pour Threats (menaces)

Ce dernier point regroupe toutes les sources potentiellement préjudiciables pour une entreprise à l’avenir. Il peut s’agir d’une évolution prévisible des attentes des consommateurs, de la législation ou même de la raréfaction à venir d’une ressource essentielle d’une activité.

Au vu du contexte, il convient de préciser que les consultants indépendants ne sont pas réellement soumis à des menaces particulières. En effet, l’entrepreneuriat se développe et les entreprises clientes (y compris les grands groupes) apprécient de recourir à des prestataires indépendants et flexibles.

La place de la matrice SWOT dans sa stratégie

La matrice SWOT est, comme nous l’avons vu, un outil de diagnostic. Cette précision signifie que l’établissement de ce document est un préalable à l’action. En effet, une fois que les forces, faiblesses, opportunités et menaces ont été déterminées, il convient d’appliquer un ensemble de solutions devant répondre à la situation.
Pour réaliser ce diagnostic, il ne suffit pas de lister les différents éléments. Il convient d’appliquer les étapes suivantes :

  • Établir une grille d’évaluation critériée pour chaque composante de son activité ;
  • Noter et évaluer, à l’aide cette grille, les composantes de son activité ;
  • Comparer les résultats avec ceux des entreprises concurrentes.

Ce dernier point est essentiel pour se positionner vis-à-vis de ses concurrents. Certains critères peuvent être positifs dans l’absolue et relativement faibles dès lors qu’on les met en contrepoint des résultats de la concurrence. Cette comparaison peut être complétée par un travail de benchmarking plus approfondi.

Le benchmarking consiste à observer et analyser les actions stratégiques de sa concurrence pour en déterminer des idées inspirantes. Cette étude peut, par comparaison, permettre de définir des manques dans son activité, en termes de services, de prospection, de communication ou d’avantages commerciaux. En résumé, la matrice SWOT ne doit pas constituer un catalogue superficiel des éléments en lien avec son entreprise. Il s’agit de comprendre, en profondeur, les raisons et les mécanismes permettant aux concurrents d’être meilleurs.

Forces et faiblesses : les points de vigilance

Il existe, enfin, des points de vigilance à prendre en compte pour bénéficier de tous les atouts de la matrice SWOT :

  • L’absence de hiérarchisation des solutions. L’application d’une stratégie suppose de hiérarchiser les actions à mettre en œuvre. En effet, certains problèmes et obstacles sont plus importants et déterminants que d’autres. Il convient donc d’identifier, dès l’analyse, les faiblesses et menaces structurantes dans toute la liste énoncée.
  • L’absence d’adaptation de la concurrence. Certains entrepreneurs peuvent, parfois, croire en l'idée d'un marché concurrentiel figé. Or, en proposant des modifications de son offre, on vient concurrencer d’autres entreprises. Ces dernières vont, selon toute vraisemblance, adapter également leur offre pour conserver leurs clients et leurs avantages. Les actions stratégiques doivent donc intégrer le potentiel d’évolution des entreprises concurrentes au risque d'avoir toujours un temps de retard.
  • L’inadaptation de son propre modèle économique. Les objectifs fixés par un entrepreneur peuvent être, tout simplement, trop ambitieux. Le modèle économique sera alors, quoi qu’il arrive, mal calibré pour un marché ciblé. Le problème se situera alors au cœur de l’entreprise. La matrice SWOT a vocation à traiter certains facteurs en lien avec la vie d’une entreprise mais ne permet pas de repenser la totalité d’une activité.
  •  

Consolider son activité avec le portage salarial

Les consultants indépendants peuvent profiter des atouts du portage salarial pour consolider leur activité. En effet, bien souvent, les professionnels indépendants souffrent d’une certaine image. Les entreprises clientes peuvent être réticentes à travailler avec des indépendants en raison du manque de visibilité ou de sécurité.

En encadrant la relation commerciale et le suivi de la prestation, une société de portage devient un garant de la bonne exécution des missions confiées. À ce titre, le portage salarial tend à rassurer les entreprises clientes et favorise les partenariats de long terme.

Le portage salarial vous intéresse et vous souhaitez en savoir davantage ? Prenez contact avec la société de portage Links Consultants pour travailler sur votre projet professionnel.

Notez cet article :

Les actualités :